Accueil » Recrutement » Le kenyan Kamau Polycarp Igathe nommé président du conseil d’administration de Chococam

Le kenyan Kamau Polycarp Igathe nommé président du conseil d’administration de Chococam

by Theophile
Kamau Polycarp Igathe

Kamau Polycarp Igathe, de nationalité Kenyane, vient d’être porté à la tête du Conseil d’administration de Chocolateries et confiseries du Cameroun (Chococam), la filiale camerounaise du Sud-Africain Tiger Brands. Le nouveau PCA remplace à ce poste Maharaj Yokesh, démissionnaire.

Kamau Polycarp Igathe, un professionnel reconnu pour son pragmatisme et ses performances commerciales exceptionnelles, a été nommé président du conseil d’administration de Chococam. Fort d’une expérience de plus de vingt ans dans divers secteurs tels que les banques, l’agroalimentaire et les hydrocarbures, M. Igathe occupe actuellement le poste de directeur de la croissance pour la région africaine chez Tiger Brands Ltd.

Avant de rejoindre Chococam, M. Igathe a occupé plusieurs postes de haut niveau, notamment celui de président du Petroleum Institute of East Africa, de directeur général de HACO Industries Kenya, de directeur commercial du groupe chez Equity Group Holdings Plc et de directeur général de Equity Bank (Kenya). Il a également travaillé pour des entreprises renommées telles que Vivo Energy, Kenya Breweries Ltd et Coca-Cola.

Le Kenyan prend la tête du conseil d’administration de Chococam dans un contexte tout de même difficile marqué par la saisine des comptes de l’entreprise dans le cadre du bras de fer judiciaire qu’elle est obligé de mener contre l’homme d’affaires camerounais Baba Danpullo. Rappelons que l’affaire Chococam-Bestinver, tire ses sources de ce que, débiteur d’un montant d’environ 22 milliards de FCFA à la banque Sud-africaine, First National Bank (FNB), l’homme d’affaires camerounais avait vu ses biens immobiliers saisis, par cet établissement de crédits, pour insolvabilité, le 19 juin 2022. En représailles, le groupe Bestinver s’est attaqué aux intérêts Sud-africains au Cameroun, ceux de Chococam, et MTN Cameroon, en particulier. Ahmadou Baba Danpullo repose ses actions contre ces dernières, sur ce que ces deux entreprises, filiales de groupes Sud-africains implantées au Cameroun, auraient pour principal actionnaire, Public Investment Corporate, fonds de pension des fonctionnaires sud-africains, également actionnaire de First Rand Bank, dont la filiale est FNB.

LIRE  Affaire des boissons embellisantes:Voici la lettre du ministre Manaouda Malachie à Nourane Foster

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment