Accueil » Culture » Le Cameroun inaugure le musée du royaume Bamoun pour célébrer son riche héritage

Le Cameroun inaugure le musée du royaume Bamoun pour célébrer son riche héritage

by Theophile
le musée du royaume Bamoun

Au Cameroun, le musée des rois Bamoun, consacré à l’histoire d’un des plus anciens royaumes du continent africain, a été inauguré le 13 avril 2024 à Foumban capital traditionnelle du royaume. La présence du sultan Nabil Mforifoum Mbombo Njoya, qui a accédé au trône il y a deux ans, a drainé des foules immenses d’invités et de curieux.

Le musée des rois Bamoun consacré à l’histoire de ce royaume fondé en 1384, l’un des plus anciens du Cameroun, a été inauguré samedi 13 avril à Foumban, chef-lieu du département du Noun dans la région de l’Ouest. La cérémonie, qui a drainé une foule nombreuse d’invités et de curieux, a eu lieu en présence du sultan Nabil Mbombo Njoya qui a accédé au trône en 2021 à la mort de son père, Ibrahim Mbombo Njoya, 19e roi des Bamoun. Cette inauguration marque ainsi l’achèvement d’un projet initié par son père en 2013, soit il y a 11 ans.

Bâti sur une superficie de 5 000 m2, le nouveau musée a été construit en reproduisant les armoiries du royaume Bamoun : un serpent à deux têtes avec la double clochette et une grosse mygale. Pour Alexis Mouliom, attaché aux affaires culturelles du palais et Secrétaire général de la fondation Nguon, l’histoire du royaume est enfin accessible à tous : « Historiquement, à la fin de chaque règne, lorsque le roi reconnaît aux ancêtres tous les objets symboles majeurs de son règne étaient collectés et entreposés dans cette maison du pays Ndagu qui est l’ancêtre du musée Bamoun. C’est ainsi qu’au fil de 600 ans d’histoire du royaume Bamoun, une énorme collection a été capitalisée à travers les règnes pour constituer une masse de près de 12500 objets. »

LIRE  CANAL PRESSE du 18/06/2023: " NI JOHN FRU NDI: L'homme , ses œuvres et son héritage … "

« Ce musée est un hommage au riche patrimoine culturel et historique du peuple Bamoun », a déclaré le ministre des Arts et de la Culture (Minac), Bidoung Mkpatt, représentant personnel du chef de l’État à cette cérémonie. Pour le membre du gouvernement, cette inauguration est « un événement historique ». À noter que le musée ouvre ainsi ses portes au lendemain de l’inscription, le 6 décembre 2023, du Nguon en tant qu’ensemble de « rituels de gouvernance » au patrimoine immatériel de l’humanité. Cette reconnaissance fait de ce festival du peuple Bamoun le tout premier élément culturel immatériel camerounais à figurer sur cette Liste de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Pour la circonstance, le sultan, en somptueuse tenue d’apparat, avait invité 2000 personnes dont des membres du gouvernement et des diplomates. Venue de Yaoundé, Rainatou, 18 ans, étudiante, ne voulait pas manquer ce moment historique. « Je suis venu voir ça de mes propres yeux, pour savoir ce que ça représente et aussi voir ce que mes ancêtres ont vécu », souligne-t-elle.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment