Accueil » Cameroun » Francis Ngannou accueillit en grande pompe à Côte d’Ivoire

Francis Ngannou accueillit en grande pompe à Côte d’Ivoire

by Theophile
Francis Ngannou accueilli en Héros en Côte d’Ivoire

Francis Ngannou est depuis quelques heures en Côte d’Ivoire. Le sportif camerounais va prendre part ce samedi 25 novembre 2023, au Ce Hec Ceo Talk.

L’Association des diplômés de HEC Paris résidant en Côte d’Ivoire et HEC Paris West & Central Africa auront le privilège d’accueillir Francis Ngannou, une star mondiale des sports de combat et le Président de la Professional Fighters League Africa, ce samedi 25 novembre 2023 à 10h à la Maison de l’Entreprise Abidjan, Plateau.

L’évènement est une grande opportunité offerte à la jeunesse ivoirienne d’apprendre le leadership exceptionnel du boxeur camerounais. Francis Ngannou partagera son parcours en tant qu’icône d’une jeunesse africaine déterminée et consciente de sa capacité à transcender les limites imposées par le monde. Il explorera les raisons pour lesquelles des valeurs telles que la dignité et la liberté lui respectent à cœur. En mettant l’accent sur les projets de la Professional Fighters League en Côte d’Ivoire et en Afrique, Ngannou offrira un aperçu de l’impact potentiel de ces initiatives dans la région.

 On le sait, Francis Ngannou, est boxeur et Président de la Professional Fighters League Africa. Le sportif camerounais a été accueilli en héros dans le pays de Guillaume Soro. Une marque d’attention que les camerounais apprécient. Francis Ngannou est présentement en côte d’ivoire. Les ivoiriens sont entrain de lui dérouler le tapis rouge, de l’accueillir dans une grande ferveur populaire dès l’aéroport avec bouquet de fleurs. Mais au Cameroun son retour après son combat contre Tyson FURY a été passé sous silence par les autorités », écrit sur la question Me Sikati.

LIRE  Roger Milla : « Je vais causer avec le président de la Fécafoot, on va aller voir Joël Matip pour qu’il vienne pour le Mondial »

« Aucune autorité à l’aéroport pour l’accueillir. Aucune réception officielle alors qu’il porte haut le drapeau du Cameroun partout dans le monde. Pourtant ces autorités se déplacent pour inaugurer les salons de coiffure des dames. Même dans les studios de la Crtv il a été reçu sous la chaleur ventilée grâce à l’éventail d’une gentille dame », poursuit le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).

Né le 5 septembre 1986 à Batié, au Cameroun, Francis Zavier Ngannou vit une enfance très difficile. Il est élevé dans une extrême pauvreté, surtout après le divorce de ses parents. Il se retrouve contraint de travailler dans une mine de sable située dans sa ville natale et dans des conditions extrêmement difficiles. Fan de boxe anglaise, et particulièrement de l’Américain Mike Tyson, le Camerounais veut alors devenir boxeur. Il débute tardivement la discipline à l’âge de 22 ans dans la ville de Douala, la capitale économique du Cameroun. C’est d’ailleurs avec l’intention de faire carrière qu’il émigre en France en 2013, parmi un flot de migrants, à l’âge de 26 ans. Seul et sans argent, Francis Ngannou vit comme un sans-abri dans les rues de Paris. Il est alors repéré par une association humanitaire nommée La Chorba qui le recueille. Au sein de l’association, il donne un coup de main pour la distribution des repas aux plus démunis.

La salle d’arts martiaux parisienne MMA Factory est d’ailleurs voisine de cette association et Francis Ngannou espère alors pouvoir s’y entraîner. Présenté par le directeur de l’association à l’entraîneur principal et au cofondateur du club, Fernand Lopez, Francis Ngannou impressionne par son physique et Fernand Lopez accepte de lui ouvrir les portes de sa salle gratuitement. Francis Ngannou commence alors à s’y entraîner en arts martiaux mixtes. Francis Ngannou fait ses débuts à l’UFC le 19 décembre 2015. Il fait alors face à un autre nouveau venu, le Brésilien Luis Henrique, lors de l’UFC on Fox 17. Francis Ngannou envoie son adversaire au tapis au cours de la seconde reprise avec un uppercut du gauche avant d’enchaîner sur quelques coups supplémentaires pour remporter son premier combat à l’UFC par KO au deuxième round.

LIRE  Côte d’Ivoire-San Pedro : 09 membres d'une famille périssent dans un incendie

En 2021, il remporte la ceinture des poids lourds de l’UFC en prenant sa revanche sur Stipe Miocic. Il défend avec succès son titre de champion un an plus tard contre Cyril Gane. En 2023, il quitte l’UFC et rejoint le PFL qui lui ouvre les portes de la boxe professionnel. Le 28 octobre 2023, Francis Ngannou affronte le Britannique Tyson Fury à la Kingdom Arena de Riyad, la capitale du royaume saoudien. Le combat, surnommé Battle of the Baddest, se solde par une décision partagée (95–94, 96–93, 94–95) en faveur du Britannique, le champion de la World Boxing Council (WBC) des poids lourds. Pour certains observateurs, même s’il est déclaré perdant par décision partagée des juges, il aurait mériter de l’emporter. Samedi prochain, les jeunes ivoiriens vont s’abreuver de ce parcours inspirant du combattant camerounais.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment