Accueil » Carnet Noir: Le Dr Moïse Yongui Massock est mort

Carnet Noir: Le Dr Moïse Yongui Massock est mort

by Theophile
Dr Moïse Yongui Massock
Dr Moïse Yongui Massock
Dr Moïse Yongui Massock

Le Cameroun perd une icône de la médecine : le Dr Moïse Yongui Massock.

Le Dr Moise Yongui Massock, Le premier pédiatre camerounais, est décédé dans la nuit du 1er décembre 2020 à son domicile à Douala des suites de maladies.

Né le 6 Juin 1932, il a obtenu son diplôme de médecin à la Faculté de Médecine de Lyon en 1955. Il a été médecin généraliste (dans le système de santé français ce diplôme est une spécialité), en juin 1962.

Amoureux de la pédiatrie, il décide la même année de suspendre temporairement sa fonction de médecin généraliste pour entreprendre une spécialisation pédiatrique d’une durée de 04 ans». Devenu pédiatre il décide de retourner au Cameroun où il fait carrière à l’hôpital Laquintinie de Douala de 1966 à 1977. Dans la foulée il mettra sur pieds le service pédiatrie dont il sera le chef. 11 ans plus tard, l’ancien animateur à la croix-rouge et secourisme du littoral, prendra une retraite méritée en et créera sa propre structure hospitalière privée, la polyclinique Joseph Sack à Douala.

Sur le Plan religieux, cet homme aura été un inconditionnel de l’Eglise Presbytérienne du Cameroun depuis sa tendre enfance.

LIRE  Louis Marie Kakdeu : « Christian Penda Ekoka, un Expert que la société n’a pas su utiliser pour son développement »

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment