Accueil » Cameroun » Cameroun-Nécrologie : Décès de Marie Ngo Ndjock Yebga, veuve de Ruben Um Nyobe

Cameroun-Nécrologie : Décès de Marie Ngo Ndjock Yebga, veuve de Ruben Um Nyobe

by Theophile
Marie Ngo Ndjock Yebga, veuve du leader indépendantiste Ruben Um Nyobe

C’est avec une tristesse profonde que nous apprenons le décès de Mme Veuve Marie Um Nyobe, qui a partagé sa vie avec Ruben Um Nyobe, un leader politique camerounais emblématique.

C’est avec une profonde tristesse que son fils Daniel Ruben Um Nyobé a annoncé la disparition de sa mère, Marie Um Nyobé, le mercredi 13 septembre 2023. Elle s’est éteinte au centre hospitalier de la CNPS des suites d’une maladie. Cette nouvelle a été diffusée à travers un communiqué signé par Daniel lui-même, rendant ainsi hommage à sa mère et à l’histoire de sa famille. Cette nouvelle est d’autant plus remarquable qu’elle est survenue le même jour que le décès de son mari, il y a 65 ans. La famille du défunt a annoncé cette triste nouvelle dans un communiqué de presse, rappelant ainsi l’importance historique de cette figure emblématique de la lutte pour l’indépendance du Cameroun.Ce parallèle remarquable entre les dates de décès de ce couple illustre de manière poignante l’importance de leur engagement commun pour la cause nationale camerounaise. Ils ont partagé non seulement leur vie, mais aussi leur engagement pour la justice, la liberté et l’indépendance de leur pays.

Originaire du village Libel Li Ngoy (Sanaga-Maritime), l’histoire nous apprend que Marie Ngo Ndjock Yebga a été la compagne de Um Nyobe pendant le maquis jusqu’à la mort du nationaliste. Les deux auraient contracté un mariage en 1956. De cette union est né l’unique fils de Um Nyobe, Daniel Ruben Um Nyobe, qui réside en France. L’ancien secrétaire général de l’UPC avait déjà trois filles issues d’une première union avec Marthe Ngo Mayack.

LIRE  Marc Brys met fin aux rumeurs et répond à ses détracteurs : "J'ai bel et bien signé un contrat avec l'équipe du Cameroun"

« Rubans et Marie se sont mariés avant le maquis. Il a écarté sa (première) femme après l’avoir trouvée avec un autre homme. Il n’avait plus de lien avec elle. Lorsqu’en 1944 il entre dans le maquis, il y rencontre la maman de Marie. C’est à la suite de cela qu’il fait la connaissance de Marie, et les deux vivent ensemble jusqu’à la mort de Um Nyobe. Quelques années après, c’est Ahidjo qui fait appel à Marthe Ngo Mayack et lui demande d’autoriser qu’un acte de mariage soit accordé à Marie, et c’est ce qui a été fait », selon l’Upéciste Jean Léonard Sohna Binyam.   La défunte et son fils avaient été filmés à la réception offerte au palais de l’Unité par le couple présidentiel, Paul et Chantal Biya, à l’occasion de la célébration de la Fête nationale le 20 mai 2017.

La vie de Marie Um Nyobé était imprégnée de l’histoire et de la lutte de son mari. Elle a continué à défendre les idéaux de Ruben Um Nyobé même après sa disparition tragique. Son décès marque la fin d’une époque, mais son héritage perdurera à travers les générations. Sa famille et tous ceux qui ont été touchés par son histoire se souviendront d’elle comme d’une femme courageuse et déterminée, qui a contribué de manière significative à la lutte pour l’indépendance du Cameroun.La famille éplorée a annoncé que le programme des obsèques de Marie Um Nyobé sera communiqué ultérieurement.

Ruben Um Nyobe, né le 26 février 1913 à Song Minkom dans le département du Nyong-et-Kellé, a fondé et dirigé l’Union des Populations du Cameroun (UPC), un parti politique qui a joué un rôle clé dans la lutte pour l’indépendance du Cameroun vis-à-vis de la colonisation française. Il était un fervent défenseur des droits civils et politiques des Camerounais, s’opposant farouchement au régime colonial français.

LIRE  Violences racistes : 64 Burkinabè rapatriés de Tunisie

Malheureusement, sa lutte pour l’indépendance a été tragiquement interrompue le 13 septembre 1958, lorsqu’il a été tué lors d’une opération militaire française visant à réprimer l’UPC. Sa mort a été un moment décisif dans l’histoire de la lutte pour l’indépendance du Cameroun, et il est aujourd’hui considéré comme un héros national.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment