Accueil » Sécurité » Cameroun – Crise anglophone : 25 attaques enregistrées contre les écoles en 2023 dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest

Cameroun – Crise anglophone : 25 attaques enregistrées contre les écoles en 2023 dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest

by Theophile
Bamenda residents in protest over the killing of the killing of a school girl

Selon l’Organisation des nations unies (ONU), au cours de l’année 2023, 25 attaques contre les écoles ont été enregistrées dans les régions en crise du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, avec un pic des attaques noté en février. Le nombre d’attaques contre l’éducation s’est accru ces dernières années dans notre pays selon l’organisation.

Dans un récent rapport, l’Organisation des nations unies (ONU) établit qu’au cours de l’année 2023, 25 attaques contre les écoles ont été enregistrées dans les régions en crise du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, avec un pic des attaques noté en février. Le mois de février voit traditionnellement les célébrations de la fête de la jeunesse. Selon l’ONU, c’est une période durant laquelle les séparatistes tentent d’imposer une « lockdown », une opération de verrouillage des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour empêcher lesdites célébrations.

Le denier exemple en date est l’attentat de Nkambé. Une bombe artisanale a explosé sur la place du défilé faisant au moins un mort et une cinquantaine de blessés. Si elle n’est pas revendiquée, il s’agit tout de même du modus operendi des Séparatistes Ambozoniens qui tentent souvent de perturber des festivités officielles dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Une autre période où des pics d’attaques sont enregistrés, c’est durant la rentrée scolaire. Ainsi, l’ONU rapporte 7 attaques en septembre et une période de deux semaines de « lockdown » des séparatistes armés.

Cette tactique et l’insécurité générale qui règne dans ces régions depuis fin 2016 ont poussé plusieurs écoles à fermer. D’après l’ONU, 2 875 écoles sont non fonctionnelles depuis le déclenchement de la crise, soit 41% des 6 970 écoles fonctionnelles avant la crise. Les départements du Bui et de la Mezam dans la région du Nord-Ouest enregistrent le plus d’écoles non fonctionnelles, avec respectivement 490 et 383 écoles fermées. Dans le Bui, l’on note que les écoles non fonctionnelles dépassent celles qui sont encore ouvertes. Ces dernières se chiffrent à 306. De manière générale, 65% des établissements scolaires sont non fonctionnels dans le Nord-Ouest, contre 35% dans le Sud-Ouest.

LIRE  Cameroun/Crise anglophone:Le Journaliste Anye Nde Nsoh Tué à Bamenda

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment