Accueil » Sécurité » Somalie: au moins 13 morts et 20 blessés dans une attaque terroriste dans le centre du pays

Somalie: au moins 13 morts et 20 blessés dans une attaque terroriste dans le centre du pays

by Theophile
Carte de Somalie localisant Beledweyne

Cette attaque, qui n’a pas été revendiquée, survient au moment où le gouvernement somalien admet avoir subi “plusieurs revers importants” dans son offensive contre les islamistes radicaux shebab.

Nouvelle attaque terroriste en Somalie. Dans l’après-midi de ce vendredi, un attentat-suicide au moyen d’un camion bourré d’explosifs lancé sur un check-point a fait au moins 13 morts et 20 blessés dans la localité de Beledweyne, dans le centre du pays.

« Nous avons retrouvé les corps de 13 personnes, la plupart des civils qui se trouvaient à côté », a déclaré à l’AFP un policier. Cette nouvelle attaque barbare intervient au lendemain de la demande des autorités du pays de retarder le retrait de la mission de l’Union africaine. Celle-ci devrait encore rester en poste pour plusieurs mois.

“Plusieurs revers importants”

Elu en mai 2022, le président Hassan Cheikh Mohamoud a promis une “guerre totale” contre les shebab.

Des forces gouvernementales et des milices claniques locales, soutenues par la force de l’Union africaine (Atmis, ex-Amisom) et des frappes aériennes américaines, mènent depuis plus d’un an une offensive militaire dans le centre du pays.

En visite dans cette région, le chef de l’Etat avait déclaré le 18 août que les shebab seraient “éliminés de l’ensemble du pays” d’ici la fin de l’année.

Mais si les opérations militaires ont permis de “libérer des villes, des villages et des routes d’approvisionnement cruciales”, les forces pro-gouvernementales ont subi fin août “plusieurs revers importants”, soulignait son conseiller à la sécurité nationale dans une lettre datée du 19 septembre adressée à l’ONU.

LIRE  Ouganda: au moins neuf morts dans une bousculade dans un centre commercial lors du Nouvel An

Chassés des principales villes de Somalie en 2011-2012, les shebab restent implantés dans de vastes zones rurales, notamment dans le centre et le sud du pays, d’où ils mènent régulièrement des attentats contre des cibles sécuritaires, politiques et civiles.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment