Accueil » Santé » Cameroun-Ministère de la Santé : l’Etat doit 4 milliards de rappels aux personnels de la Santé en 2024

Cameroun-Ministère de la Santé : l’Etat doit 4 milliards de rappels aux personnels de la Santé en 2024

by Theophile
Manaouda Malachie

Le paiement des droits dus au personnel de santé fait suite à un mouvement d’humeur dudit personnel qui a connu un pic avec la création en mars 2022 du mouvement « On a trop supporté-Santé ».

Des responsables du ministère de la Santé publique ont, le 11 avril à Yaoundé, fait le point sur la prise en charge salariale et le paiement des rappels des salaires et des avancements du personnel de ce département ministériel. D’après une communication de ministère, les rappels des prises en charge salariales de l’exercice 2023 seront entièrement payés d’ici le mois de juillet 2024. « Quant aux paiements des rappels des avancements qui ont débuté en février, environ 8500 personnels bénéficieront de leurs rappels d’ici la fin d’année pour une incidence financière évaluée à 4 milliards FCFA », peut-on lire sur compte Facebook du ministère de la Santé publique.

Des mouvements de revendication ont vu le jour

Le paiement des droits dus au personnel de santé fait suite à un mouvement d’humeur dudit personnel qui a connu un pic avec la création en mars 2022 du mouvement « On a trop supporté-Santé ». Ils revendiquaient le reversement du personnel dit contractuel et décisionnaire (soit 15000 avec des salaires qui commence à 45 000 francs et qui fini pour certains à 100 000 frcs comme salaires de base) à la fonction publique. Le paiement des droits non logement, avancements, frais de relève, allocations familiales et autres, gestion de carrière…

Face aux menaces de grève dans les hôpitaux, le gouvernement s’est engagé à régler ses dettes envers le personnel. Selon les responsables des ressources humaines du ministère de la Santé, il est prévu qu’un milliard soit affecté chaque mois aux rappels de prises en charge salariales, d’avancements et autres prestations telles que les allocations familiales et les indemnités de sujétion. Le ministère souhaite continuer le processus d’apurement des droits du personnel de santé et à accorder la priorité au traitement des dossiers de rappels, afin d’éviter les retards dans les paiements souvent accumulés ces dernières années.

LIRE  CAN Cameroun 2021: Bilan de la phase de poules

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment