Accueil » Sécurité » Cameroun: Le Premier ministre se prononce au sujet du massacre de Mamfé

Cameroun: Le Premier ministre se prononce au sujet du massacre de Mamfé

by Theophile
Joseph Dion Ngute

Le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute a condamné le massacre survenu dans la nuit du dimanche au lundi à Mamfé, dans le département de Manyu, région du Sud-Ouest en proie au séparatisme.

Des hommes armés présentés comme des séparatistes Ambazoniens ont tué plusieurs civils dans le village d’Egbekaw. Selon l’ONG Mandela Center, près de 40 personnes, tous des civils, ont été brûlées vif, avec une centaine de blessés graves, alors qu’elles dormaient. Ceux qui ont tenté de s’en fuir ont été tués à bout portant, précise l’ONG. En attendant la sortie officielle du gouvernement au sujet de ce que l’appelle qualifie de « massacre de Mamfé, le Premier ministre a exprimé son profond chagrin et a témoigné sa compassion aux familles endeuillées.

Face à cette tragédie, Joseph Dion Ngute a désapprouvé ces actes de terrorisme contre des citoyens innocents. Dans une déclaration publique, il a qualifié ces événements d’odieuses et déplorables. « Je suis profondément choqué et attristé par l’attaque survenue à Mamfe la nuit dernière. Je condamne fermement ces actes de terrorisme contre des citoyens innocents, dont le seul objectif est de porter atteinte à la paix et à la sécurité de nos communautés. Odieux ! Déplorable ! Mes condoléances aux familles endeuillées » , a écrit le Chef du gouvernement.

LIRE  Fabien Haiwe Adoum, le fils de l’ancien ministre Adoum Garoua, retrouvé mort dans sa chambre à Douala.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment