Accueil » Finance » Trahi par son ADN, la fille de Samuel Eto’o le traîne en justice

Trahi par son ADN, la fille de Samuel Eto’o le traîne en justice

by Theophile
Annie Barranca et Samuel Eto’o

L’icône du football camerounais, Samuel Eto’o va de nouveau avoir affaire avec la justice italienne. Sa fille de 21 ans, l’attaque en Italie pour non-paiement de sa pension alimentaire de 10 000 € par mois. Malgré une reconnaissance légale en 2004, elle affirme également que ses tentatives de contact ont été ignorées par l’ancien joueur.

Samuel Eto’o est au cœur d’une nouvelle polémique. La presse italienne informe que l’ancien attaquant du FC Barcelone et de l’Inter Milan va faire face à la justice transalpine après avoir été attaqué par un autre de ses enfants. Reconnue comme la fille biologique de l’ex-international camerounais suite à un test ADN validé par une décision de justice, Annie Barranca aurait porté plainte contre l’actuel président de la Fédération camerounais de football pour «non-respect des obligations alimentaires familiales».

La Gazzetta dello Sport rapporte qu’Annie Barranca, qui a désormais 21 ans, a décidé de porter plainte après avoir vu ses tentatives pour le rencontrer échouer à maintes reprises. La jeune femme souligne également dans sa déposition que Samuel Eto’o avait été condamnée en 2015 à lui verser une pension alimentaire de 10 000 euros mais que le footballeur «se soustrayait toujours à ses obligations de père». «Annie n’est pas indépendante financièrement, elle étudie loin de chez elle et a le soutien de sa mère, qui arrive à peine à lui assurer une vie convenable. Elle souffre d’une situation psychologique précaire, d’un manque de figure paternelle, ainsi que d’une condition de difficultés économiques», indique-t-elle dans le document remis au juge en charge de l’affaire. Affaire à suivre…

LIRE  Samuel Eto’o anéantit les Lions Indomptables: «Moi je m’en fou, si vous ne voulez pas jouer, je jouerais avec les enfants »

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment