Accueil » Sécurité » Touristique Express autorisée à reprendre ses activités à « titre exceptionnel », après 15 jours de suspension

Touristique Express autorisée à reprendre ses activités à « titre exceptionnel », après 15 jours de suspension

by Theophile
Touristique Express

Le ministre des Transports a levé, ce vendredi 1er septembre 2023, de façon exceptionnelle, la mesure de suspension qui pesaient sur la compagnie de transports Touristique Express.

La société de transport interurbain Touristique Express a été autorisée à reprendre ses activités ce 1er septembre, après deux semaines de suspension. « Est levée, à titre exceptionnel (…), la suspension de la compagnie de Transport routier interurbain de personnes Touristique express », a annoncé le ministre des Transports (Mintransports), Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, dans une décision prise ce vendredi.

La mesure de suspension de la compagnie “Touristique Express“ d’une durée de 15 jours pour « manquement grave aux règles de la circulation routière avait été prise par le ministre à la suite de l’accident survenu à la Falaise de Mbé, dans la région de l’Adamaoua. Le choc avait causé la mort de 9 personnes dans l’accident du 9 août 2023.

À la suite de cet accident, Touristique Express avait écopé d’une suspension d’un mois, avant que celle-ci ne soit levée quelques jours plus tard. Le Mintransports déclarait alors que cette suspension ne serait levée que lorsque la société aurait implémenté les mesures qu’il a prescrites, et auxquelles elle s’est engagée à mettre en œuvre à l’issue de l’accident mortel de la circulation de mai dernier. Suite à cette nouvelle suspension, une mission chargée de l’évaluation du niveau de mise en œuvre desdites mesures a été commise auprès de la société, explique Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe dans un communiqué publié ce vendredi.

« Les conclusions du rapport y relatif attestent que toutes les mesures prescrites n’ont pas été totalement implémentées. Toutefois, les efforts déployés et les engagements pris par cette compagnie laissent apparaitre une volonté à s’y conformer », affirme le membre du gouvernement, tentant d’expliquer cette levée de suspension. Cependant, ajoute-t-il, la société dispose jusqu’au 30 novembre 2023, « délai de rigueur », pour la « mise en œuvre complète de l’ensemble des mesures ».

Faute de quoi, elle s’expose à des sanctions « plus sévères », conformément à la réglementation en vigueur, dit-il. Le Mintransports avait notamment prescrit que les bus de la société soient équipés du dispositif de gestion et de suivi centralisés du transport interurbain, une technologie censée participer à la réduction des accidents de la route selon les autorités. Touristique Express autorisée à reprendre ses activités à « titre exceptionnel », après 15 jours de suspension.

LIRE  Cameroun-Droit de Réponse du Dimanche 05 Décembre 2021- Équinoxe Tv

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment