Accueil » Sécurité » Le rapatriement des 60 Camerounais présumés en situation irrégulière aux États-Unis annulé

Le rapatriement des 60 Camerounais présumés en situation irrégulière aux États-Unis annulé

by Theophile
Retour des migrants camerounais

Les 60 Camerounais présumés en situation irrégulière du pays de Joe Biden, n’ont plus atterri le 4 février 2021 dernier à l’aéroport de Douala comme l’annonçait un communiqué du ministère camerounais des Relations extérieures (MINREX) le 29 janvier 2021. Le vol en question a été annulé à la dernière minute par l’agence américaine en charge de la gestion des migrants illégaux (ICE).

Ce jeudi 04 février 2021 dans l’après-midi, un porte-parole de l’agence américaine en charge de la gestion des migrants illégaux a affirmé dans un communiqué que « les allégations d’inconduite et de maltraitance des détenus étaient en cours d’examen par le département de la sécurité intérieure et le bureau de l’inspecteur général ».

Info.kamerpower.com apprend en effet que 5 demandeurs d’asile camerounais avaient protesté contre leurs conditions de garde à vue l’automne dernier au centre de traitement où  ces derniers se trouvaient. Ils devaient être rapatriés le 4 février au même titre que les 55 autres Camerounais. Dans la foulée, Human Right Watchs America s’est félicité d’un « heureux dénouement » sur sa page Facebook ce 4 fevrier.

Il faut néanmoins signaler par ailleurs, que dès son arrivée, Jo Biden, le président américain a pris la décision de suspendre les vols de rapatriement. Cette décision a été par la suite rétorquée par un juge fédéral. Il faut aussi noter que le président américain, Joe Biden dit qu’il a l’intention de favoriser les relations avec l’Afrique par l’intermédiaire de son administration. Le démocrate dit aussi par ailleurs s’engager « à reconstruire notre partenariat dans le monde entier et à se réintégrer avec des institutions internationales comme l’Union Africaine ».

LIRE  Cameroun-Médias: La journaliste Kate Djiaha Tchelibo quitte Equinoxe Tv

Contrairement à son prédécesseur républicain Donald Trump, le nouveau président américain, le démocrate Joe Biden, veut une ample réforme de l’immigration. Il a déclaré le 2 février dernier, vouloir faciliter la naturalisation de plusieurs millions d’immigrés vivant sur le sol américain. D’où probablement le répit accordé aux 60 Camerounais en instance d’expulsion du pays de l’oncle Sam. 

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment