Accueil » Le Maroc remporte le CHAN 2020 en battant le Mali en finale (2-0)

Le Maroc remporte le CHAN 2020 en battant le Mali en finale (2-0)

by Theophile
Le Maroc remporte le CHAN 2020

Le Maroc a remporté dimanche 7 février 2021 la finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en battant 2 à 0 le Mali, à Yaoundé. Déjà vainqueurs en 2018, les Lions de l’Atlas deviennent la première sélection à remporter la compétition deux fois de suite.

Pourtant, ce match disputé au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, devant quelques milliers de supporters maliens, a été à l’avantage du Mali en termes d’occasions de but.

Le 4-2-3-1 malien, dispositif qui lui a permis d’être à ce stade la meilleure défense avec un seul but encaissé en cinq matches, est longtemps parvenu à verrouiller le match. Le pressing intense et physique a permis aux Maliens de récupérer des ballons dans la moitié de terrain adverse en début de match. Sans concrétisation toutefois.

Cependant, le prix à payer de cette intensité est une multiplication des fautes et des coups francs. Hafidi en profite pour offrir sa première occasion au Maroc en déposant le ballon sur la tête d’Ayoub El Kaabi (15e). Sur un autre coup de pied arrêté, Soufiane Rahimi, meilleur buteur de la compétition, combine vicieusement avec Hafidi et décoche une frappe tendue. L’emblématique gardien et capitaine Djigui Diarra repousse (18e).

La réaction ne se fait pas attendre. Trouvé dans la profondeur, Moussa Koné se présente seul face au gardien. L’avant-centre du Réal Bamako bute sur Anas Zniti (22e). Avec leur bloc compact et organisé, les Maliens semblent alors en mesure d’étouffer le potentiel offensif des Lions de l’Atlas, comme ils l’ont fait précédemment avec le Congo et la Guinée.

Logiquement, ils vont se faire suprendre en fin de match, sur des balles arrêtées. Sur deux corners, respectivement à la 69ème et à la 79ème minutes le défenseur Soufiane Bouftini et l’attaquant Ayoub El Kaabi ont marqué les deux buts de la victoire.

LIRE  CAN 2021 : La liste du Burkina Faso dévoilée

Réduit à dix suite à l’expulsion de Samake (90e+3), sanctionné d’un deuxième carton jaune après un interminable recours à la VAR pour une semelle sur Bemaamar, le Mali s’incline à nouveau en finale, comme en 2016

Avec ce deuxième titre dans son palmarès, le Maroc égalise le nombre de victoires dans la compétition de la RD Congo. Les deux nations pourront s’expliquer lors de la prochaine édition en Algérie en 2023.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment