Accueil » Sécurité » Le directeur général du Laboratoire national vétérinaire accuse un employé de sorcellerie

Le directeur général du Laboratoire national vétérinaire accuse un employé de sorcellerie

by Theophile
Laboratoire national vétérinaire

Le Dr Abel Wade, directeur général du Laboratoire national vétérinaire (LANAVET), a accusé le chauffeur de la société, Djamaloud Dini, de pratiquer la sorcellerie.

Cette accusation fait suite à une série d’incidents étranges qui se sont produits au sein du laboratoire.Dans une lettre intitulée « Demande d’explications écrites », le directeur a relaté les événements qui ont conduit à ces graves allégations. Le mardi 31 octobre 2023, un sauveur de souris mystique est entré dans son bureau et a été tué. Le jeudi 2 novembre 2023, des gouttes de sang ont été retrouvées répandues à l’entrée principale (hall d’administration). Le vendredi 3 novembre 2023, des œufs cassés ont encore été retrouvés à l’entrée du hall.

Le Dr Abel Wade a affirmé que le chauffeur avait été observé en train de s’attarder à cet endroit précis tout au long de la semaine. Il a ajouté que c’est après le passage du chauffeur, le jour dit, que les œufs cassés ont été découverts. « Vous êtes l’auteur de ces actes », a insisté le directeur, qui a demandé à l’accusé de fournir une explication à ce comportement dans les 24 heures. Pour l’instant, l’accusé, Djamaloud Dini, n’a pas répondu officiellement aux accusations du directeur général.

Le Laboratoire national vétérinaire (LANAVET), créé en 1983 sous la forme d’une société à capitaux publics, est spécialisé dans la production et la commercialisation de vaccins et de médicaments pour animaux, dans l’étude des maladies animales et dans la formation de gestionnaires et de techniciens de laboratoire, entre autres fonctions.

LIRE  Cameroun : la revue de presse du lundi 18 mars 2024

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment