Accueil » Politique » Gabon: “incompréhension” de RFI et France 24, suspendus provisoirement

Gabon: “incompréhension” de RFI et France 24, suspendus provisoirement

by Theophile
Siège RFI et France 24

Les médias français RFI et France 24 ont exprimé leur “incompréhension” devant “la suspension provisoire de leur diffusion”, samedi au Gabon, à quelques heures de la proclamation des résultats des élections générales dans le pays.

Alors que l’opposition dénonce des fraudes graves après la tenue des élections générales, le gouvernement de Ali Bongo Ondimba, candidat à sa propre succession pour un troisième mandat, a annoncé la suspension des médias France 24, RFI et TV5 Monde.

L’opposition réunie autour de Albert Ondo Ossa revendique déjà une victoire et dénonce une volonté du régime de Ali Bongo de confisquer le pouvoir par la fraude.

Les Gabonais étaient appelés, le samedi 26 août 2023, à élire leur président de la République dans un scrutin où Ali Bongo, après 14 ans à la tête du pays, brigue un troisième mandat.

LIRE  Brice Clotaire Oligui Nguéma échange avec Jean Ping

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment