Accueil » Sécurité » Des prisonniers du groupe État islamique au Sahel libérés par les autorités maliennes

Des prisonniers du groupe État islamique au Sahel libérés par les autorités maliennes

by Theophile
soldat malien

Au Mali, les autorités de transition ont libéré des prisonniers du groupe État islamique au Sahel. Selon les informations, ces libérations récentes sont celles de cadres jihadistes importants. Objectif de Bamako : obtenir une trêve avec le groupe.

Au Mali, deux importants cadres du groupe État islamique au Sahel, et plusieurs djihadistes ont été libérés la semaine dernière. Selon RFI, les deux principaux cadres sont Oumeya Ould Albakaye, arrêté par la force française Barkhane en juin 2022 puis remis aux autorités maliennes. Ce dernier était le chef de la branche sahélienne de l’EI dans le Gourma malien et dans l’Oudalan burkinabè.

Le second, Dadi Ould Cheghoub, plus connu sous le nom d’Abou Dardar, avait également été arrêté par Barkhane, en juin 2021. C’était même sa seconde arrestation, puisqu’Abou Dardar faisait partie des prisonniers libérés en échange des otages Sophie Pétronin et Soumaïla Cissé, en octobre 2020, précise le média français.

Ces libérations sont faites contre la libération d’otages maliens et l’instauration d’une trêve qui doit permettre aux autorités de transition de mener leurs activités, notamment électorales, dans les zones contrôlées par le groupe État islamique, et principalement à Ménaka. Aucune source officielle malienne n’a pourtant fait d’annonce dans ce sens.

LIRE  Vladimir Putin: "Military operation in Ukraine is meant to stop war in Donbas"

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment