Accueil » Sports » Cyclisme : une édition revue et corrigée du Grand Prix international Chantal Biya en 2023

Cyclisme : une édition revue et corrigée du Grand Prix international Chantal Biya en 2023

by Theophile
Grand prix international Chantal Biya

Une réunion d’évaluation des préparatifs de cette compétition de souveraineté s’est tenue à Ebolowa le 14 Septembre 2023 en présence du Président de la Fédération Camerounaise de Cyclisme Honoré Yossi.

En 2023 l’État du Cameroun et la Fédération Camerounaise de Cyclisme sont vent debout pour offrir au peuple camerounais tout entier une édition revue et corrigée du Grand Prix Cyclisme International Chantal Biya. La concertation entre les autorités de la Région du Sud et le Président de la Fédération Camerounaise de Cyclisme a permis de fixer toutes les parties prenantes et l’opinion publique régionale, nationale et internationale sur les principales innovations et sur les autres contours de cette vingt troisieme édition de cette compétition de souveraineté au Cameroun. On a bien noté que la Région du Sud est prête à réserver un accueil chaleureux, convivial et un séjour inoubliable à la caravane.

Pour Félix Nguele Nguele le Gouverneur de la Région du Sud, « vous savez que le Grand Prix Cyclisme International Chantal Biya a dans son ADN la Région du Sud avec son potentiel, sa richesse, des spécificités. Donc sur cinq étapes du tour nous avons trois qui nous sont dédiées. Je crois que ce sera un évènement que les populations vont apprécier à sa juste valeur pour un grand succès de cette édition. Nous sommes déjà expérimenté pour cet événement et nous avons donc fait le tour lors de cette réunion de tous les aspects liés à la sécurité, à la mobilisation et à la fluidité de l’itinéraire« .

Les garanties et les assurances du Sud

Dans son exposé des motifs le Gouverneur de la Région du Sud a rassuré des dispositions prises pour un passage inédit de la caravane dans sa circonscription de commandement. Mobilisation exceptionnelle et légendaire, liesse populaire, ferveur patriotique, sécurité, hébergement et plusieurs autres attractions seront assurées. La Région du Sud ne faillira jamais devant le tour cycliste international Chantal Biya. D’ailleurs une descente a été effectuée à Nkolandom pour toucher du doigt les réalités du site qui abritera l’arrivée de la deuxième étape.

LIRE  Cameroun-Crise anglophone:Les obsèques du journaliste Anye Nde Nsoh en images

nformations pratiques

En prenant la parole le Président de la Fédération Camerounaise de Cyclisme a présenté les grandes lignes de cette vingt troisieme édition du Grand Prix Cyclisme International Chantal Biya. L’histoire retiendra que dix équipes seront sur les starting-blocks dont six africaines, deux européennes et deux camerounaises avec soixante coureurs au total. La compétition va s’ouvrir avec la présentation des équipes participantes, un critérium sur les artères de la ville de Kribi et la première étape entre Kribi et Yaoundé. Kribi, Ebolowa, Nkolandom, Mengong , Sangmelima, Avebe, Mvomeka’a , Zoetele et Meyomessala seront traversées par la caravane côté Région du Sud. Mais contrairement aux deux dernières éditions celle de 2023 connaîtra son apothéose au boulevard du 20 Mai à Yaoundé et non plus à la place des fêtes de Meyomessala.

Selon Honoré Yossi le Président de la Fédération Camerounaise de Cyclisme, « la Région du Sud ne perd pas sa primote sur le tour c’est pour des raisons techniques que nous allons faire l’arrivée à Yaoundé. Donc pour nous c’est juste une question technique l’avenir va conduire les prochaines décisions« .

Le décor est planté la vingt troisieme édition du Grand Prix Cyclisme International Chantal Biya garde toute sa grandeur et son charme. Et la Région du Sud l’attend à bras ouverts.

Consty ZANG, Ebolowa

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment