Accueil » Sports » CAN 2023 : La réaction à chaud d’André Onana après la défaite du Cameroun

CAN 2023 : La réaction à chaud d’André Onana après la défaite du Cameroun

by Theophile
André Onana

Après la défaite 3-1 du Cameroun contre le Sénégal, André Onana s’est exprimé en zone mixte sur la situation de l’équipe nationale du Cameroun au terme des deux premières journées de la CAN 2023.

Le Sénégal a remporté ce match assez aisément, avec une bonne maîtrise du jeu, grâce aux buts d’Izo Sarr, Habib Diallo et Sadio Mané. Pour le Cameroun, Jean-Charles Castelletto a marqué en fin de match, mais ce but n’a pas suffi à changer le cours de la rencontre. Le gardien des Lions Indomptables, Andre Onana, s’est exprimé peu après le match. Pour Onana, les Lions indomptables n’ont pas été ridicules contre les champions en titre.  « On avait des occasions de revenir mais ce n’est pas arrivé. On jouait contre le champion d’Afrique, on a défendu mais on a pris un but très tôt. Le niveau de la compétition est élevé et on joue contre des adversaires difficiles », a-t-il déclaré.

A en croire le gardien de Manchester, toutes les chances de qualifications des Lions indomptables ne se sont pas envolées avec cette défaite.   « On n’est pas au bord de l’élimination. On a un match important qui arrive et nous sommes obligés de gagner. On va prendre nos responsabilités », poursuit-il avant d’évoquer sa situation personnelle avant la compétition. « Que j’arrive la veille du match ou pas, le plus important c’est mon pays. On n’a pas gagné mais on va se concentrer sur les échéances à venir et assumer nos responsabilités », termine-t-il.

André Onana au micro de Canal + Afrique.

Est-ce qu’on peut dire que le Sénégal était plus fort ce soir ?

LIRE  Cameroun : la liste des Lions Indomptables pour affronter la Russie et le Sénégal en amical.

Bon. Ils ont mieux joué en première mi-temps. On peut dire qu’ils ont mieux joué en première mi-temps. Et nous en deuxième. En fait, je dirais que les deux équipes ont été meilleures une en première et l’autre en deuxième. Après, ça s’est joué sur des détails. On a l’occasion de revenir à 2-2. Malheureusement, la balle n’est pas entrée.

Est-ce qu’on peut dire ce soir que le Cameroun est au bord de l’élimination ?

Non. mais non. On a un match important qui vient et on va tout donner. On va tout donner. On sait bien que ça va être difficile. C’est la raison pour laquelle nous sommes là et on va prendre la responsabilité.

C’est quoi le problème du Cameroun ? Au final on a l’impression qu’il manque véritablement peut-être un créateur dans cette équipe. Il se passe pas grand chose. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Il faut savoir reconnaître la capacité et la qualité de l’équipe adverse. On a joué contre le champion d’Afrique, ils nous ont mis en difficulté. Nous on a bien défendu en première mi-temps, Sur un contre défavorable, on a pris un but et en deuxième, on a contrôlé le jeu. Je pense que sur l’ensemble de 40 des 45 Min de la 2e mi-temps, on a été meilleurs. Donc je peux pas dire qu’il manque de créativité parce que les gamins ils ont tout donné. Aujourd’hui, on doit reconnaître l’adversaire aussi. Il a fait son travail. Ils ont été bons.

Et pourtant, le coach a changé beaucoup de choses ce soir. Mais on a vu le même visage que face à la Guinée. Comment vous l’expliquez ?

LIRE  Le Maroc refuse de séjourner dans l’hôtel réservé par le Comité d’organisation local

(Agacé) Comment ça le même visage ?

Le manque de créativité. Pas beaucoup d’occasions créées, à part en fin de match, on a tenté une réaction, mais sinon, dans l’ensemble du match, c’était plutôt compliqué.

On a mis un but, on a, on a raté l’égalisation. Après si c’est pour toi le manque de fertilité, il faut donner du crédit à l’adversaire… Disons que que le match ça reste aussi un moyen de reconnaître que le niveau de de la compétition, c’est élevé. On joue contre les adversaires qui sont redoutables et te mettent en difficulté. C’est difficile de se créer, de se procurer des occasions.

Plus personnellement, comment ça s’est passé cette semaine et votre pour votre retour aussi ?

Ce n’est pas ça a été plus important. Vous savez aujourd’hui, aujourd’hui on n’a pas gagné. Maintenant, il faut préparer l’échéance à venir. Que je sois venu hier ou avant-hier, ça importe peu. Merci.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment