Accueil » Cameroun » Cameroun-Nécrologie : le co-détenu d’Amadou Vamoulke meurt en prison

Cameroun-Nécrologie : le co-détenu d’Amadou Vamoulke meurt en prison

by Theophile
Jean-Pierre Mbiaga

Peu de Camerounais le reconnaîtront mais son sort est si symbolique du dysfonctionnement de notre système. Jean-Pierre Mbiaga s’en est allé le 13 septembre 2023, à 58 ans.

Le journaliste dans un texte publié sur Facebook, le 13 septembre 2023, rend un hommage au Pr Jean-Pierre Mbiaga, décédé la prison de Kondengui.

Lire ici, le récit du journaliste Parfait Siki :

« Peu de Camerounais le reconnaîtront mais son sort est si symbolique du dysfonctionnement de notre système. Jean-Pierre Mbiaga s’en est allé ce jour, à 58 ans. Il était coaccusé de Amadou Vamoulke, ancien DG de la CRTV, dans un dossier d’audit dont il ne savait rien.

Alors qu’il s’était installé au Canada avec sa famille, il est convoqué au TCS pour une audition.

Jean-Pierre Mbiaga aurait pu ne pas venir mais il avait l’esprit tranquille. Sûr de son innocence, il prend un billet d’avion aller et retour pour venir répondre à une convocation qu’on lui avait envoyée par WhatsApp. Il est auditionné une fois ; la deuxième fois, il sera placé sous mandat de dépôt sans qu’aucun lien ne soit établi entre son cabinet et l’audit à problèmes de la CRTV. Il a mis plus de 5 ans à essayer de convaincre notre justice qu’il y avait sans doute une erreur quelque part. Son cabinet réalisait chaque année la DSF (Déclaration statistique et fiscale) de la CRTV et n’a jamais produit d’audit sur la CRTV. Amadou Vamoulke a beau confirmer les faits rien n’y a fait. 5 ans de détention provisoire, dont il ne tirait aucune haine, s’en remettant à chaque fois à Dieu, le maître des horloges.

LIRE  Armée Camerounaise : Le Mindef détecte 1312 faux diplômes dans le recrutement 2024

J’ai eu l’immense privilège de partager son local à la prison de Kondengui, le local 5 du quartier 1. J’ai eu la tristesse de le voir souffrir de la prostate. J’ai eu l’honneur de l’entendre parler de la fiscalité, de l’économie. J’ai eu du plaisir à le voir jouer au basket ou au ludo.

Jean-Pierre Mbiaga était appelé le Canadien ou simplement Prof, parce qu’il enseignait l’économie. Il me disait souvent de manière prémonitoire : “Dieu t’a envoyé ici pour venir témoigner “.

Prof, je me devais de témoigner que tu t’en es allé sans haine, habité par un optimisme rare devant la souffrance.

Comment ne pas faire le vœu que Dieu, que tu invoquais sans cesse, t’accueille dans son Royaume. Tu y trouveras enfin la paix. »

Par Parfait Nicolas Siki Awono

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment