Accueil » Cameroun » Cameroun : La revue de presse du vendredi 16 février 2024

Cameroun : La revue de presse du vendredi 16 février 2024

by Theophile
La revue de presse camerounaise du vendredi 16 février 2024

Chers abonnés, merci de faire confiance à camerounactuonline.com. Comme tous les matins, nous vous proposons ci-dessous, la revue de quelques-unes telles que traitées par certains journaux parus en kiosque et en ligne ce 16 février 2024 au Cameroun.

Quant au quotidien INFO MATIN, il s’intéresse au transport routier. Les syndicats lèvent leur mot d’ordre de grève. Convoqué par le Mincommerce, Luc Magloire Mbarga Atangana qu’accompagnaient ses collègues du Mintss, Mintransport, Minee ainsi que le Directeur général de la Csph, les représentants de la Dgsn, et su SED/GN. Une concertation avec les organisations socioprofessionnelles du secteur a eu lieu le 14 février à Yaoundé. Objectif, trouver des solutions structurelles aux problèmes posés par leurs représentants, suite au récent réajustement des prix des carburants.

« Biya candidat en 2025 : Entre calcul et embarras »Alors que la Présidentielle approche à grands pas, le Chef de l’État qui vient de fêter ses 91 ans, ne montre aucun signe pour atténuer la tension qui enfle. Le Messager propose une enquête sur la question ce matin.

Détournements et tripatouillages au Minfopra. Joseph Le dément les accusations de Cabral Libii. D’après le Bihebdomadaire LA MÉTÉO, dans une mise au point rendue publique ce 13 février, me ministre de la fonction publique et de la réforme administrative réagit à la sortie médiatique indélicate du député Pcrn, à l’occasion de la célébration de la 58e édition de la fête de la jeunesse.

Selon le quotidien Le Jour, 4 ans après le massacre de Ngarbuh, les familles des victimes attendent justice. La procédure judiciaire piétine et plusieurs promesses n’ont pas été concrétisées.

LIRE  Cameroun – CEMAC :les États décident du report sine die de l’interdiction d’exportation du bois en grumes, initialement prévue en janvier 2023

Fête de la jeunesse 2024, Ibrahim Yiche en coach. Le journal LA VOIX DES JEUNES, fait savoir que, dans son discours à la jeunesse le 10 février dernier, le président du parti Action, a encouragé les jeunes à s’engager pour un Cameroun meilleur. Lire l’intégralité de son message en page 4 du journal ce matin.

Cameroun, mine d’espoir. Le quotidien MUTATIONS, révèle que Yaoundé organise en mai prochain, la convention internationale sur la mine, dans un contexte où le pays vient d’accéder au statut de producteur minier, porteur d’importantes retombées pour le trésor public. Les détails à lire en page 7 du journal de Georges Alain Boyomo.

« Éclairage public au Cameroun : À quand la vulgarisation du solaire ? », s’interroge La Voix du Consommateur dans sa publication de ce matin, qui indique que l’éclairage public solaire est une alternative économique et durable à la solution d’éclairage public conventionnel. Indépendant du réseau électrique, le lampadaire autonome avec panneau photovoltaïque fonctionne uniquement grâce à l’énergie du soleil qui est stockée dans une batterie intelligente. L’absence d’éclairage public plonge nos villes et villages dans l’obscurité et crée un climat d’insécurité.

Vers la construction d’une raffinerie d’or. À en croire le journal INFRASTRUCTURES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE, l’acquisition d’un terrain, les études architecturales bouclées, l’attente de quelques documents techniques et autorisations administratives tels que l’autorisation d’exploitation d’un établissement classé privé conduiront bientôt à la pose de la première pierre selon le Directeur général Alain Boyogueno.

Promote 2024, en avant les affaires ! Le quotidien national CAMEROON TRIBUNE fait savoir qu’à plus que quelques heures de l’ouverture du plus grand rassemblement économique de la sous-région Afrique centrale, on s’active pour les derniers aménagements sur le site du Palais des Congrès de Yaoundé. Selon le journal de Marie Claire Nnana, plus de 1000 exposants ont déjà confirmé leur présence.

LIRE  Recrutement: Dr John N. Nkengasong, ce Camerounais pressenti pour être nommé dans l’administration Biden

Le Cameroun affiche des progrès en 2023, dans la lutte contre la corruption. Le pays, d’après le récit du journal Le Drapeau, a amélioré sa position dans le dernier indice de perception de la corruption (IPC) de Transparency International, avec une note de 27/100. « Le pays se classe 34e en Afrique et 140e dans le monde parmi les pays perçus comme les moins corrompus sur 180 États classés. Par rapport à 2022, le Cameroun a gagné un point et deux places dans le classement mondial. Il maintient sa 2e place des pays les moins corrompus de la zone Cemac, devançant la Centrafrique, le Congo, le Tchad et la Guinée équatoriale », peut-on lire.

Journée Internationale de la Douane. Le Bihebdomadaire LA VOIX DES ENTREPRISES renseigne que la Camrail a décroché le Certificat de Mérite. Selon le tabloïd, la filiale d’Africa Global Logistics (AGL), a été honorée à Yaoundé le 26 janvier dernier, en recevant le « Certificat de Mérite » de l’Organisation mondiale des Douanes. Une distinction qui célèbre les efforts de la Cameroon Railways (Camrail), dans la facilitation du transport ferroviaire de marchandises et le respect des règles douanières.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment