Accueil » Non classé » Au Togo, deux journalistes emprisonnés pour « diffamation

Au Togo, deux journalistes emprisonnés pour « diffamation

by Theophile
Loïc Lawson et le journaliste indépendant Anani Sossou

La justice togolaise a jeté en prison le mercredi 15 novembre 2023, deux journalistes du pays pour une accusation de diffamation à l’encontre d’un ministre du gouvernement.

Une décision qui a suscité les appels à leur libération par des organisme de défense des journalistes. Le rédacteur en chef du journal Loïc Lawson et le journaliste indépendant Anani Sossou, ont été arrêtés et jeté en prison au Togo pour, selon les informations, avoir diffamé un ministre du gouvernement sur les réseaux sociaux. Les journaliste avait accusé le ministre du Logement de ne pas avoir divulgué tous les détails d’un cambriolage à son domicile.

Ils ont déclaré que le politicien avait signalé le crime à la police, mais n’avait pas déclaré que plus de 400 millions de francs CFA en espèces avaient été volés. Le ministre a ensuite intenté une action en justice contre eux pour diffamation et le 15 novembre, les autorités ont transféré Lawson et Sossou à la prison civile de Lomé. 

Les organisations de défens des droits des journalistes ont dénoncé leur emprisonnement et appelé à leur libération immédiate. L’organisme de surveillance des médias, Reporters sans frontières, a demandé la libération immédiate des deux hommes. De son côté, le Comité de protection des journalistes (CPJ) a également demandé aux autorités togolaises de libérer immédiatement et sans condition les deux journalistes.

LIRE  Mali : les sanctions de l'Uemoa contre Bamako suspendues

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment