Accueil » Sécurité » Un enseignant du lycée bilingue de Kaélé tué par un élément du BIR

Un enseignant du lycée bilingue de Kaélé tué par un élément du BIR

by Theophile
militaire du BIR

L’incident malheureux est survenu ce lundi 27 février 2023 à Mousourtouk, dans l’arrondissement de Kaélé, département du Diamaré

Le lycée Bilingue de Kaélé est en deuil. L’établissement public secondaire a perdu un de ses enseignants ce lundi 27 février. Étienne Ayang Koftouing, enseignant de français est décédé ce matin à Moussourtouk, à la suite d’une altercation avec un élément du Bataillon d’intervention rapide (BIR).

« Il a eu une altercation avec un élément du BIR du camps de MOURLA, il sera pris à partie par 03 autres collègues d’armes de ce dernier et il sera sauvagement poignardé, mort s’en suivra. Son corps a été transféré à l’hôpital de district de Moutourwa. Des quatres éléments du BIR, un seul a été rattrapé, les trois autres dont le tueur sont encore dans la nature« , raconte DJAFSIA TARA MAHMOUD.

« M. AYANG KOFTOUING Étienne, Professeur certifié de Français, décès survenu ce matin à Moussourtouk, des suites de bagarre avec un militaire BIR. Alors que le Prof qui se rendait à Maroua pour le salaire, il sera pris a partir par 4 éléments du BIR a qui Biya a donné l’ordre de tu.er sans rendre compte. Cette fois il opteront pour un autre outils. Le prof a été poignardé et décédé sur place. Mon petit, tu n’es pas Zogo, Boya ne va pas instruire une enquête. Pauvres enseignants! Vois êtes mes légumes de la République des crapules …« , poste sur le sujet Mamadou Mota, l’homme politique.

Dans les régions en proie à l’insécurité, les civils sont régulièrement pris à partie par les forces de sécurité, dont des militaires et des membres du Bataillon d’intervention rapide et des gendarmes. Ces derniers ont recours à la force de manière indiscriminée.

LIRE  North-West - Anglophone crisis: an army vehicle jumped on an explosive device in Bafut, several soldiers killed

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment