Accueil » Politique » Cameroun-Sénatoriales 2023 : les résultats attendus au plus tard le lundi 27 mars 2023

Cameroun-Sénatoriales 2023 : les résultats attendus au plus tard le lundi 27 mars 2023

by Theophile
Elections senatoriales 2018

Le Cameroun a assisté le dimanche 12 février 2023 aux élections sénatoriales. Ces élections sénatoriales camerounaises de 2023 ont lieu afin d’élire au suffrage indirect 70 des 100 membres du Sénat camerounais.

Après 2013 et 2018, la troisième élection sénatoriale de l’histoire politique du Cameroun a lieu ce dimanche sur l’ensemble du territoire, même dans les Régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest en proie à une guerre d’indépendance depuis plus de six ans. Dans l’une de ces deux Régions anglophones susmentionnées, notamment le Sud-Ouest et, ailleurs la Région du Sud, le RDPC est certain de remporter les 14 sièges de sénateurs en jeu, parce que le parti au pouvoir depuis 38 ans est le seul en lice. Dans les 8 autres Régions, le RDPC, la seule formation à avoir présenté les candidats partout, aura des concurrents issus des partis politiques suivants : le SDF, l’UNDP, le MRC, le PCRN, l’UDC, le FSNC, l’UMS, le FDC et l’ANDP…

La proclamation des résultats doit intervenir au plus tard, 15 jours après la date de clôture du scrutin. En d’autres mots, le conseil constitutionnel doit proclamer les résultats au plus tard le lundi 27 mars 2023. Mais avant proclamation, le conseil constitutionnel doit connaître du contentieux électoral. En effet, lorsqu’une liste a obtenu la majorité absolue des suffrages valablement exprimés. Cette liste est proclamée élue et remporte la totalité des sept sièges mis en compétition. Mais, lorsqu’aucune liste n’a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés, il est attribué à la liste ayant la majorité relative la moitié des sièges à pourvoir arrondi à l’entier supérieur, soit quatre sièges.

LIRE  Amical: Les Lionnes U20 de football préparent leur double confrontation amical contre le Maroc

Cependant, en cas d’égalité de suffrages entre les listes arrivées en tête, ces quatre sièges sont répartis à égalité entre lesdites listes. Le cas échéant, le siège supplémentaire est attribué à la liste dont les candidats ont la moyenne d’âge la plus élevée. Les trois autres sièges sont répartis entre toutes les listes, y compris celles ayant obtenu la majorité relative à la représentation proportionnelle, suivant la règle du plus fort reste.

Les sièges sont attribués aux candidats dans l’ordre de présentation sur chaque liste. Si plusieurs listes ont la même moyenne pour l’attribution du dernier siège, celui-ci revient à la liste ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages. En cas d’égalité de suffrages, le siège est attribué au plus âgé des candidats.

Sur le déroulement de ce scrutin du 12 mars 2023, le gouvernement dit sa victoire. Dans sa déclaration, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji déclare que le vote était crédible, transparent et s’est déroulé dans un climat de sécurité et de paix sur l’ensemble du territoire national.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment