Accueil » Cameroun » Cameroun : la revue de presse du lundi 11 décembre 2023

Cameroun : la revue de presse du lundi 11 décembre 2023

by Theophile
La revue de presse camerounaise du vendredi 11 décembre 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse nationale et internationale! Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, la revue de quelques-unes telles que traitées par certains journaux parus en kiosque et en ligne ce 11 décembre 2023 au Cameroun.

Reconstitution de carrière : La Camtel perd le procès contre des fonctionnaires. Nonobstant l’existence des textes en vigueur l’instituant clairement, les dirigeants de la Cameroon Telecommu- nications (Camtel) continuent de considérer le reclassement comme une faveur qu’ils accordent à leurs employés. Ils viennent d’essuyer un revers à la Cour d’appel du Centre dont le jugement demande que les actes de carrière des fonctionnaires détachés en son sein soient pris en compte dans de meilleurs délais. C’est à lire en page 3 du journal Le Zénith.

Élection présidentielle de 2025 au Cameroun, alliance autour de Kamto. L’INFO À CHAUD, révèle qu’au cours de la troisième convention du mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), le week-end dernier, à Yaoundé, une coalition de partis de l’opposition, a fait de Maurice Kamto, le candidat de l’Alliance politique pour le changement (APC).

Dagobert : La musique qui fâche. En panne d’inspiration, Mani Bella, la mère de Pala pala, verse dans l’obscénité musicale avec le titre « Dagobert », ce, au mépris de l’éducation des plus jeunes. Une dépravation condamnée par la toile.

Affaire Martinez Zogo, la piste du deuxième commando pour distraire ? S’interroge le Bihebdomadaire LA MÉTÉO. Selon le tabloïd, une version de plus en plus répandue tente de faire passer la version selon laquelle le journaliste d’Amplitude FM, atrocement torturé et abandonné à son triste sort aurait été achevé par une autre équipe de tueurs. Mais plusieurs interrogations sans réponse semblent démontrer un stratagème pour égarer la justice et l’opinion.

Présidence du conseil national de l’ordre des médecins : Les chaleureuses félicitations du Minsanté au nouveau président Dr Rodolphe Fonkoua. En effet, suite à sa victoire écrasante sur ses différents concurrents ce dernier a été élu pour un mandat de 3 ans, au poste de président du conseil national de l’ordre des médecins lors de l’assemblée électorale du 9 décembre 2023 au Palais polyvalent des sports de Yaoundé. « Face à cette démonstration démocratique, le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie a tenu à féliciter le président entrant pour sa brillante élection tout en lui souhaitant une grande réussite dans ses nouvelles fonctions », renseigne ce matin, le journal L’Essor.

LIRE  Cameroun - Université de Maroua : le personnel en grève à cause de 6 mois de salaires impayés

Fin d’année, pas de pénurie de carburant. Le quotidien INFO MATIN renseigne qu’une première cargaison a été déchargée, hier au port de Douala et dès ce lundi, les stations-services à travers le pays seront ravitaillées. D’autres navires attendus ces 12 et 16 décembre, fait savoir une source au ministère de l’eau et de l’énergie. Des équipes sont d’ores et déjà mobilisées pour un approvisionnement rapide et continu du marché, indique un cadre au ministère du commerce.

Gestion de la dette en entreprises publiques : Danse dangereuse avec la dette. Le quotidien Econews, indique qu’en négligeant les conséquences négatives sur les finances de l’Etat, les entreprises publiques optent de plus en plus pour la transformation de leurs dettes non-financières en dettes structurées bancaires, avec des taux d’intérêt élevés et un calendrier de remboursement arrêté. Pourquoi cette démarche rend-t-elle les services de la dette de l’État, qui a conclu des accords de cession de créances avec certaines entreprises insoutenables ? Tentative de réponse à retrouver en page 3.

Affaire PAD – Bolloré Apmt, la décision de la Ccja est sans appel. D’après le journal LA VOIX DU CENTRE, la cour de justice et d’arbitrage de l’Ohada (Ccja) dans sa décision prise le 30 novembre 2023 conforte le PAD et sa souveraineté sur sa Régie du Terminal à Conteneurs. En rappel, le PAD après la décision du tribunal administratif du Littoral qui annulait la régie du terminal à conteneurs créé par ce dernier avait saisi la Ccja pour arbitrage.

Carburants : Les produits sont disponibles. L’hebdomadaire L’Avenir, fait savoir qu’à cause des mauvaises conditions océanographiques, les trois navires attendus ont accusé un léger retard créant une perturbation dans la chaîne de distribution. Le premier navire est finalement arrivé hier à Douala. Après le déchargement d’importants volumes de produits déjà disponibles, les produits seront mis sur le marché dès ce jour. Les deux autres navires sont annoncés pour cette semaine au Cameroun. De quoi rassurer les consommateurs sur l’ensemble du territoire national.

LIRE  Budget 2017 cameroun: gouvernement propose 4 373,8 milliards

Finance, GimacPay, premier système régional inclusif en Afrique. Selon le bimensuel d’informations générales RÉFLEXION, l’information a été rendue publique le 8 novembre 2023 à Addis-Abeba en Ethiopie au cours de la présentation du deuxième rapport annuel sur l’état des lieux des systèmes de paiement instantané inclusifs en Afrique par l’équipe d’experts indépendants africains Africa Nenda. Ledit rapport a été dévoilé en présence des représentants des gouvernements des banques centrales des décideurs politiques et économiques des autorités de régulation des experts de la finance numérique et des médias.

NOSO et Extrême-Nord : 30 milliards FCFA alloués à la reconstruction en 2024. Selon le quotidien de L’Économie, cette enveloppe est inscrite dans la loi de finances 2024, adoptée le 6 décembre 2023 par au parlement.

Selon les données du « Classement EcoMatin des Banques » édition 2022, la BC-PME affiche un résultat négatif de 2,010 milliards de FCFA en 2022 contre -2,218 milliards 2021, soit une diminution de 9,3 % de ses pertes. Cet établissement fonctionnel depuis 2015 avec un capital de 20 milliards de FCFA constitué à 100 % par l’Etat du Cameroun, peine à remplir sa feuille de route. Le journal ECOMATIN propose un décryptage, dans sa parution de ce lundi matin.

Affaire Baba Danpullo-MTN : Le Gicam sous Tawamba, est-il devenu un groupe de pression au service des intérêts étrangers ? Par cette interrogation, le trihebdomadaire Le Soir dans son édition de ce matin indique que depuis le 1er décembre 2023, date de la publication du communiqué signé par Célestin Tawamba au sujet de l’affaire qui oppose les sociétés de droit camerounais et dont la majorité du capital est détenu par les entreprises sud-africaines à un consortium d’entreprises de droit sud-africain, le milieu des affaires camerounais ne cesse de s’interroger sur le rôle du Gicam dans cette affaire.

LIRE  Coup d'Etat au Soudan: le premier ministre ramené chez lui

Afrique centrale, Paul Biya, le doyen consensuel. C’est le titre qui barre la Une du journal MEYONMESSA HEBDO. Du haut de son expérience, le président de la République du Cameroun a toujours œuvré en faveur du maintien de la sous-région sur les rivages de la paix et du développement à travers la promotion d’une politique d’intégration inclusive. Le général de Brigade Brice Clotaire Oligui Nguéma, président de la République gabonaise, a sollicité cette boussole pour le retour de son pays au sein de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale. Le journal, fait le bilan de sa visite officielle à Yaoundé, le 6 décembre 2023.

Affaire PAD – DIT, la Ccja décapite Bolloré. Dans sa décision du 4 décembre 2023, la Cour commune de Justice et d’arbitrage d’Abidjan (Ccja) a désavoué les sociétés APM Terminals Bv/Bolloré S.E, dans la création, l’extension et le fonctionnement de la Régie du Terminal à Conteneurs du Port de Douala-Bonabéri. Les détails sont contenus dans les colonnes du journal L’Indépendant.

Délégation permanente du Rdpc dans l’Adamaoua, qui des 5 pourra valablement remplacer Aladji Abbo ? S’interroge le journal KAMAROES NEWS. Selon le tabloïd, le poste actuel de chef de la délégation du Rdpc dans l’Adamaoua est pour le moment vacant depuis le décès de El Hadj Aladji Abbo qui était considéré comme la personne la plus apte et efficace dans le domaine politique, mais depuis près de 3 ans, certains jeunes s’illustrent de manière efficace en octroyant au Rdpc le plus grand nombre de voix lors de certaines échéances politiques. Les portraits individuels de ces jeunes loups aux dents longues permettront aux lecteurs de cerner la personne idéale, c’est-à-dire celle qui pourra convenablement remplir le vide politique laissé par le défunt Aladji Abbo.

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition.N’oubliez surtout pas de continuer à suivre l’actualité sur notre site camerounactuonline.com, bonjour.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment