Accueil » Cameroun » Cameroun-Armée : le ministre de la Défense recadre des soldats auteurs des honneurs militaires rendus au sultan des Bamoun

Cameroun-Armée : le ministre de la Défense recadre des soldats auteurs des honneurs militaires rendus au sultan des Bamoun

by Theophile
Joseph Beti Assomo

Les seules autorités républicaines autorisées à recevoir les honneurs militaires sont connues, et les chefs traditionnels n’en font pas partie, selon Joseph Béti Assomo.

Dans une circulaire ministérielle, Joseph Beti Assomo, le ministre de la Défense, a exprimé sa déception face à ce qui s’apparente selon lui, à un doute sur « le loyalisme envers les institutions de la République et de la neutralité dans l’accomplissement de ses devoirs au service de l’Etat ». Le ministre de la Défense (Mindef) fait ainsi allusion à ces soldats qui, il y a quelques jours, ont donné les honneurs militaires au sultan des Bamoun (Nabil Mbombo Njoya) en son palais. C’était au cours d’une cérémonie manifestation publique. Pour Joseph Beti Assomo, il s’agit d’une « dérive, à fort et manifeste relent de repli identitaire incompatible avec le statut de militaire ».

Une telle allégeance est de nature « à ternir l’image des forces de défense, creuset de l’unité nationale », précise le Mindef. Ce dernier ajoute d’ailleurs que les seules autorités républicaines autorisées à recevoir les honneurs militaires sont connues, et les chefs traditionnels n’en font pas partie. Aussi, le groupe de militaires auteur de ces honneurs et « le chef de leur pseudo section », s’exposent à des sanctions.

Cette sortie du Mindef intervient après une lettre attribuée au commandant des Centres d’instruction des élèves sous-officiers (Cieso) adressée au commandant des écoles et centres d’instruction interarmées et au chef de la Sécurité militaire. Dans cette missive, le Comceiso demandait le rappel à leur centre des militaires impliqués dans la cérémonie d’honneurs du 23 décembre. Une mesure conservatoire après que ces militaires ont été vus dans une vidéo devenue virale, dans laquelle ils faisaient allégeance au sultan des Bamoun. Reste à espérer que ces sanctions vont contraindre tous les soldats à éviter des dérives.

LIRE  Production d'or : La Sonamines a collecté 175 kg d'or pour une valeurde 3,2 milliards en 2022

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment