Accueil » Récents massacres des militaires et civils dans le Nord-Ouest: le ministère de la Défense donne des précisions et annonce un « changement de paradigme dans les opérations en cours »

Récents massacres des militaires et civils dans le Nord-Ouest: le ministère de la Défense donne des précisions et annonce un « changement de paradigme dans les opérations en cours »

by Theophile
Colonel Cyrille Serge Atonfack

Le 12 et le 16 septembre 2021, les forces de Défense ont été la cible des hommes armés dans la région du Nord-Ouest, avec au compteur, des pertes en vies humaines et matérielles.

Dans un communiqué rendu public le lundi 2021 septembre 2021, le chef de la division de la communication au ministère de la Défense, Atonfack Guemo Cyrille Serge informe qu’une quinzaine de soldats et civils ont perdu la vie à Kumbo et à Bamessing dans le Nord-Ouest, à la suite des attaques séparatistes, de même que trois véhicules ont été endommagés.

Le ministère de la Défense pointe également du doigt une montée en puissance des groupes séparatistes. « Il importe de relever que les services de renseignement ont établi avec certitude que la montée en puissance de ces groupes terroristes, de par l’armement de gros calibre dont ils disposent et font systématiquement usage, découle en grande partie de leur jonction avec d’autres entités terroristes opérant hors des frontières de notre pays », a déclaré lundi le capitaine de vaisseau Atonfack Guemo dans un communiqué.

Ainsi, pour le ministère de la Défense, cette nouvelle donne change la nature des opérations des forces de défense et de sécurité. « Il est donc clair que l’entrée en jeu d’explosifs de grande capacité et d’armes nouvelles consacre indubitablement un nouveau changement de paradigme dans les opérations en cours, les Forces de défense et de sécurité ayant pour mission de tout mettre en œuvre pour rétablir la paix et garantir la libre circulation. de personnes, de biens et de capitaux sur l’ensemble du territoire national.

« En tout état de cause, l’armée camerounaise reste déterminée à éradiquer toutes les formes de violence dans les régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord, zones dans lesquelles il est désormais clairement établi qu’il existe des liens d’armes sophistiqués et des échanges entre terroristes sécessionnistes de les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest avec des groupes fondamentalistes violents externes, a-t-il poursuivi.

LIRE  Lutte contre Boko-Haram: le MINDEF Cameroun reçoit trois ambulances

Camerounactuonline.com vous livre ci-après, l’intégralité du communiqué de Cyrille Serge Atonfack Guemo, porte-parole de l’Armée camerounaise.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment