Accueil » Opinion » Opinion-Lady Ponce : « Fally Ipupa n’a pas mon niveau sur la scène »

Opinion-Lady Ponce : « Fally Ipupa n’a pas mon niveau sur la scène »

by Theophile
Lady ponce

Suite à ses critiques envers Camtel et son choix de convier des artistes étrangers plutôt que locaux à un concert, la chanteuse camerounaise a déclenché une nouvelle polémique en comparant son talent à celui de Fally Ipupa.

Dans une tribune publiée le lundi 6 novembre 2023, Lady Ponce a appelé Camtel à faire preuve davantage de considération envers les artistes camerounais. Selon elle, l’entreprise utilise les fonds des contribuables camerounais et devrait donc donner la priorité aux talents locaux. Lady Ponce a vivement condamné les choix artistiques de Camtel, accusant l’entreprise de ne pas respecter l’artiste camerounais. Elle a déploré le fait que Camtel mette en tête d’affiche des artistes étrangers plutôt que de donner une place de choix aux talents locaux. Dans sa tribune, elle a exprimé sa déception en ces termes : « Camtel, quelle honte, quel mépris ! Nos sociétés n’ont aucun respect pour l’artiste camerounais. Mince ! », souligne-t-elle. Une sortie qui lui avait valu de nombreuses critiques face auxquelles, elle continue de répondre.

Ceux qui soutenaient la ponceuse en disant qu’elle n’avait de problème qu’avec Camtel et non avec Fally sont désormais sans voix. En effet, quand Lady Ponce a affirmé que la société de téléphonie devait privilégier les artistes camerounais à leur concert plutôt que les étrangers, l’on comprenait que son mécontentement venait de le propension de Camtel à mettre en avant les artistes étrangers au détriment des locaux. Mais depuis, les internautes la provoquent en lui faisant remarquer que Fally, son frère et collègue africain, mérite sa place à ce concert. Face à une nouvelle attaque d’un internaute, la ponceuse n’a pas eu peur de répliquer : « Je vous le dis encore, Fally n’est pas à mon niveau sur scène. Ce n’est pas une discussion mais la pure réalité. ».

Au cœur de cette controverse se trouve la quête de reconnaissance artistique et la valorisation des talents locaux. Lady Ponce défend l’idée que les artistes camerounais devraient être privilégiés dans de telles manifestations pour mettre en lumière la richesse artistique du pays. Cependant, ses commentaires sur Fally Ipupa semblent dépasser la simple critique de l’organisation du concert pour toucher à une question d’égo et de compétition artistique.

LIRE  Redressement fiscal: le Groupe Anecdote d’Amougou Belinga annonce le versement de 1 700 000 000 de FCFA au trésor public

En fin de compte, cette polémique met en lumière la nécessité d’une réflexion plus profonde sur la manière de promouvoir et de valoriser les artistes locaux tout en maintenant une ouverture à l’échange et à la collaboration avec des talents d’autres horizons. Dans cette effervescence médiatique, une chose demeure certaine : la passion et la diversité artistique continueront de nourrir les débats et de façonner l’avenir de la musique africaine.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment