Accueil » Santé » Cameroun: Le Minsanté promet d’améliorer les conditions de travail des personnels de santé

Cameroun: Le Minsanté promet d’améliorer les conditions de travail des personnels de santé

by Theophile
Manaouda Malachie

En 2023, ces personnels de santé des hôpitaux publics ont multiplié les grèves.

Enfin de mettre fin à la crise qui se poursuit dans les hôpitaux publics, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a annoncé, dans une correspondance adressée le 8 janvier aux personnels de la santé, que le gouvernement travaillait à améliorer leurs conditions de travail. « Le gouvernement pour sa part, sous l’encadrement de monsieur le Premier ministre (…) continuera de veiller à ce que vos conditions de travail et vos attentes les plus pertinentes soient prises progressivement en compte, pour résorber les différents déficits que vous soulignez souvent avec justesse et responsabilité », écrit le Minsanté.

En 2023, les personnels de santé des hôpitaux publics ont multiplié les grèves, réclamant revalorisations salariales et embauches. Selon leurs syndicats, plus de 27 000 agents de santé, soit 60% des effectifs, travaillent sans salaires, ni contrat, ni affiliation à la CNPS. Pourtant, ils constituent l’essentiel du personnel de ces établissements hospitaliers. Les réunions de conciliation entre gouvernement et syndicats n’ont pas encore apporté les solutions tant espérées par les grévistes, malgré l’accélération dans le traitement des personnels en attente de salaire au Minsanté et l’automatisation des actes de carrière.

Manaouda Malachie avoue que malgré le contexte difficile, les soldats de la santé ont « fait preuve de professionnalisme, d’humanité, de persévérance, d’un esprit de sacrifice, mais aussi d’une disponibilité et d’une sollicitude permanentes ». A ce sujet, « je voudrais donc saluer cet esprit patriotique et votre sens élevé du devoir républicain dans un environnement qui nécessite sans cesse l’amélioration de vos conditions de travail. Soyez donc remerciés, chacun de vous et tous ensemble en tant qu’équipe, pour les résultats obtenus, les performances atteintes et la confiance inspirée aux patients et usagers de nos services », dit-il.

LIRE  Élection au Conseil de l’Ordre des avocats du Cameroun : 50 candidatures déclarées

Il souligne que pour cette année 2024, les patients exigeront davantage de résultats du corps médical et qu’il sera par conséquent nécessaire de fournir encore plus d’efforts pour améliorer ces performances. « Satisfaire ces attentes légitimes se pose à nous comme des défis à relever dans un contexte où les moyens ne seront pas toujours à la hauteur des besoins. Vous devrez donc être résilients, présents à vos postes de travail, efficaces dans l’accueil, l’administration des soins et le suivi des malades, agir en tout temps en conformité avec l’éthique et la déontologie de vos métiers respectifs et faire honneur à notre système de santé », exhorte le patron de la santé.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment