Accueil » Cameroun » Cameroun : La revue de la presse du mercredi 05 juillet 2023

Cameroun : La revue de la presse du mercredi 05 juillet 2023

by Theophile
La revue de presse camerounaise du mercredi 5 juillet 2023

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à cette édition de la revue de presse du mardi 4 juillet 2023. Comme tous les matins, camerounactuonline.com vous livre la quintessence des informations disponibles dans les kiosques.

Ce matin, le quotidien l’Économie nous annonce la fin du feuilleton entre le Cameroun et le Tchad dans l’affaire Savannah Energy. Selon le journal, Bako Harouna et Haoua Daoussa Déby ont été nommés hier 4 juillet 2023, respectivement Directeur général et Directeur général adjoint de la Cameroun oil transportation company (Cotco). D’après notre confère, Mohamed Idriss Déby Itno, président de la transition de la République du Tchad a exprimé sa gratitude aux autorités camerounaises et tchadiennes qui ont œuvré pour l’aboutissement du processus souverainement.

Normes et qualités, l’hebdomadaire bilingue d’informations sur les entreprises et les porteurs de projets, LA VOIX DES ENTREPRISES, révèle que l’Anor à bénéficié de 8 milliards de plus pour l’exercice 2023. C’est ce qui ressort de la 13e session extraordinaire et de la 29e session ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence des normes et de la qualité, tenue le 23 juin dernier à Yaoundé. Selon le tabloïd, cette hausse du budget va permettre à cette institution d’intensifier son pouvoir de contrôle dans les marchés et d’accentuer sa mission de coordination générale des activités de normalisation au sein des différents départements ministériels.

L’information est également traitée dans les colonnes de Mutations. « Cotco : c’est Banco pour Bako », titre le journal. Par ce jeux de mots, le journal fait savoir que l’ancien Directeur général adjoint du Port autonome de Kribi a été porté hier à la tête de la Cameroon Oil transportation Company (Cotco), dans une ambiance mouvementée. « Un changement sous la pression du Tchad qui menaçait de fermer le Pipeline dès le 30 juin dernier », peut-on lire.

LIRE  Cameroun: la revue de presse du mardi 19 décembre 2023

Repères en kiosque parle des « allégations de gabegie au sommet de l’État », dans l’affaire Ayang Luc. Le journal de Régine Touna indique que le président du Conseil économique et social est jeté à la vindicte populaire. Son crime étant d’avoir lancé un avis d’appel d’offre pour les travaux de la phase 2 de sa résidence, d’un montant de 2 milliards de FCFA. « La demeure pour laquelle ce dignitaire du régime, soutien inconditionnel du chef de l’État, est vilipendé, reste pourtant un bien de l’État qui accueillera ses successeurs, et non une propriété privée, comme tentent de le faire croire ses détracteurs à travers les réseaux sociaux et certains médias locaux », peut-on lire.

Groupe parlementaire Rdpc au Sénat, des relais régionaux nommés. Selon le journal L’ACTION du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (Rdpc), la mesure vise une meilleure synergie d’actions, une amélioration du fonctionnement interne de cette structure et une interaction optimale avec ses différents interlocuteurs.

Parlons du marché des capitaux, avec EcoMatin. Le journal nous apprend que Paul Biya a choisi Rothschild pour structurer un emprunt en devises de 200 milliards de FCFA. « Conseiller financier du Cameroun dans le cadre de son eurobond de 2022, la franco-britannique Rothschild & Co va aussi accompagner le pays dans le cadre de sa nouvelle levée de fonds d’un montant de 200 milliards sur le marché international de la dette ». Il a été choisi par le président de la République selon la copie d’une correspondance parvenue à la rédaction du journal. Si pour l’instant, aucune raison n’a été avancée sur le choix de ce prestataire international de renom le tabloïd pense que le passif amical du chef de l’Etat avec la famille Rothschild et plus particulièrement avec l’héritier Benjamin de Rothschild y est pour beaucoup, souligne le journal d’Émile Fidieck.

LIRE  Partis politiques-Présidence du MRC : Michèle Ndoki et Maurice Kamto affichent leurs divergences

Esstic, Biya bénit ses silences. Le chef de l’État Paul Biya a nommé le Pr François Marc Modzom nouveau Directeur de l’École supérieur des sciences et techniques de l’information et de la communication. Dans son édition spéciale de ce mercredi matin, le journal L’ÉTUDIANT révèle que le Directeur central du pôle radio de la Crtv et enseignant de radio dans ladite école remplace à ce poste le Pr Alice Nga Minkala.

Très chers abonnés, merci d’avoir été des nôtres. Prenons rendez-vous demain pour une nouvelle édition de la revue de la presse au Cameroun.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment