Accueil » Cameroun » Gestion des inondations :: Ketcha Courtès invite les maires à créer des cellules de veille préventive

Gestion des inondations :: Ketcha Courtès invite les maires à créer des cellules de veille préventive

by Theophile
Célestine Ketcha Courtès

La ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu) veut prévenir les catastrophes survenues par le passé dans certaines villes du pays.

Lundi 14 juillet, la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès, a invité les maires à créer des cellules de veille pour prévenir et gérer les inondations, les éboulements et glissements de terrain. « Il s’agira pour ces équipes de poursuivre la sensibilisation auprès de la population sur les dangers de construire sur les zones non constructibles, notamment les bas-fonds et les flancs de colline », dit-elle dans un communiqué.

Il s’agira pour ces équipes de poursuivre la sensibilisation auprès de la population sur les dangers de construire sur les zones non constructibles, notamment les bas-fonds et les flancs de collines, remobiliser les comités de quartiers pour le curage des drains, afin de mieux canaliser les eaux de pluie et poursuivre les campagnes de sensibilisation auprès des populations pour lutter contre les actes d’incivisme dans le traitement des ordures dont la mauvaise gestion entraîne la dégradation non seulement des infrastructures routières, mais également expose les citadins aux maladies hydrique.

Célestine Ketcha Courtès explique que la mise en place de ces cellules de veille vise à « prévenir les situations malheureuses survenues dans le passé dans certaines villes du pays ». L’on encore en mémoire le glissement de terrain survenu le 28 octobre 2019 à Gouache (Ouest) qui a fait une quarantaine de morts, les inondations d’août 2020 à Douala (Littoral) qui ont déplacé plus de 5 000 personnes, ou encore les récentes coulées de boue mortelles à Buea (Sud-Ouest) en mars 2023.

LIRE  Cameroun: Tibor Nagy au sujet des récents massacres au Nord-Ouest : « Il n'y a pas de solution militaire »

Dans son dernier bulletin météorologique, l’Observatoire national sur les changements climatiques (Onacc) alerte sur des risques d’inondation et de glissement de terrain dans pratiquement toutes les régions du pays, suite aux « fortes et abondantes pluies » annoncées au cours de la période du 21 au 30 juillet. Le communiqué de la Minhdu fait « suite aux messages d’avertissement émis par la Direction de la météorologie nationale relativement aux risques de violents orages dans les régions du pays, plus précisément les régions du septentrion, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, de l’Ouest, du Littoral et du Centre », peut-on lire dans le document.

Voici la note de Ketcha Courtès aux maires

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment