Accueil » Yaphet Kotto, l’acteur américain d’origine camerounaise est mort

Yaphet Kotto, l’acteur américain d’origine camerounaise est mort

by Theophile
Yaphet Kotto

Figure emblématique de nombreux films américains entre les années 1970 et 1980, Yaphet Kotto est mort ce lundi à l’âge de 81 ans. C’est sa femme Tessie Sinahon qui l’a annoncé sur Facebook dans la soirée du mardi 16 mars 2021.

« Je suis attristée et encore sous le choc de la mort de Yaphet, mon mari depuis 24 ans. Tu as joué un méchant dans certains de tes films, mais pour moi tu étais un véritable héros, et pour beaucoup de gens aussi. Tu étais un homme bon, un bon père, un bon mari et un être humain bon. Un des meilleurs acteurs de Hollywood, une légende. Repose en paix mon chéri», a-t-elle écrit.

Yaphet Kotto était né à New York d’un père qui avait immigré du Cameroun et d’une mère infirmière dans l’armée américaine. Il avait fait ses débuts comme acteur professionnel à Harlem en 1960 dans l’Othello de Shakespeare avec une distribution totalement noire.

Il a également joué aux côtés de grands acteurs comme Robert Redford dans «Brubaker» (1980) et Arnold Schwarzenegger dans «Running Man» (1987). A son actif également, plusieurs seconds rôles au cinéma et des apparitions à la télévision.

Sur petit écran, il a notamment campé le dictateur ougandais Idi Amin Dada dans «Raid sur Entebbe», un téléfilm de guerre américain sorti en 1977. Ce téléfilm lui a valu d’être nommé cette année-là aux Emmy Awards, prestigieuse cérémonie qui récompense le meilleur des séries et de la télévision.

Selon les médias occidentaux, Yaphet Kotto avait refusé le rôle de Jean-Luc Picard dans «Star Trek : la nouvelle génération» alors qu’il était au sommet de sa carrière. Une décision qu’il avouera plus tard avoir regrettée. Père de six enfants, l’acteur affirmait avoir des liens familiaux avec la reine Elizabeth II d’Angleterre. Il avait d’ailleurs intitulé sa biographie, sortie en 1997, «The Royalty» (La royauté).

Né en 1939 à New-York, d’un père qui avait immigré du Cameroun, et d’une mère infirmière dans l’armée américaine, Yaphet Kotto s’est marié à trois reprises. Il laisse 6 enfants et plusieurs petits-enfants.

LIRE  Nécrologie: L’artiste musicien camerounais FHISH meurt dans un accident de la circulation

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment