Accueil » Thierry Kepeden est le nouveau président de l’Association des Sociétés d’Assurances du Cameroun

Thierry Kepeden est le nouveau président de l’Association des Sociétés d’Assurances du Cameroun

by Theophile
Thierry Kepeden

A 56 ans, le Directeur général d’AXA Cameroun a été porté par ses pairs à la tête de l’Association des Sociétés d’Assurances du Cameroun.

L’Association des Sociétés d’Assurances du Cameroun (ASAC) a à sa tête un nouveau président. Il s’agit de Thierry Kepeden, porté à la tête de cette entité, qui regroupe les compagnies d’assurance du pays, au terme de son assemblée générale ordinaire le 3 juin 2021.

A l’issue du vote, Thierry Kepeden, le directeur Général d’Axa Cameroun, a été élu président avec 25 votes favorables pour 4 bulletins nuls. Il succède à ce poste à Théophile Gérard Moulong. Le Dg de Sanlam qui aura passé 4 ans, soit deux mandats, à la tête de cette association.Le Directeur général de Axa Assurances Cameroun franchit un palier au sein de cette organisation où il occupait le poste de vice-président depuis 2017.

Thierry Kepeden sera secondé par Richard Lowe (Activa) et Olivier Malâtre (Allianz), respectivement premier et deuxième vice-présidents. Georges Léopold Kagou (Saar) conserve son poste de trésorier. Les autres membres du bureau sont: Norbert Ngniwake (Atlantique assurances), Jacob Sindze (Area assurances), Aimryc Kamega (Avam vie), Esther Tiako (Nsia) et Léonce Augou (Chanas Assurance).

Seul candidat en course pour cette élection, le nouveau président  était depuis 2017 le 2e vice-président de cette association qui regroupe les compagnies d’assurance en activité dans le pays. C’est dire qu’il connaît bien la maison, et le secteur des assurances encore mieux. Il compte s’engager sur le chantier de l’optimisation des assurances obligatoires, sur un terrain encore en friche et très inexploité par les compagnies d’assurance.

LIRE  Douala: R+2 building collapses in Ndogbong

«Nous savons que l’assurance automobile responsabilité civile est obligatoire, mais nous savons également qu’environ 50% des voitures qui circulent ne sont pas assurées. Nous avons un travail important à faire avec les forces de l’ordre, et un travail d’assainissement à faire pour lutter contre les fraudes des attestations d’assurances», a schématisé Thierry Kepeden dans une réaction publiée dans Le Jour de ce lundi 7 juin 2021.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment