Accueil » Tchad: le président Idriss Déby Itno est mort !

Tchad: le président Idriss Déby Itno est mort !

by Theophile
Le chef de l’État tchadien Idriss Déby Itno

Le président tchadien Idriss Déby n’est plus. le Marechal Idriss Deby Itno du Tchad est décédé des suites de blessures lors des opérations contre la rébellion du Fact.

C’est la télévision d’Etat qui a annoncé la nouvelle. Le président tchadien Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant le week-end, a annoncé le porte-parole sur la télévision d’Etat.

Le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad“, a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad.

Âgé de 69 ans, l’homme qui préside aux destinées du Tchad depuis 1990, s’apprêtait à bénéficier d’un sixième mandat. L’opposition à son régime estime que c’est un bail de trop. Ainsi, parallèlement aux manifestations de la diaspora tchadienne qui sont régulièrement organisées ces derniers temps en France pour réclamer le départ de «MIDI», un groupe armé, dénommé le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad, en abrégé «Fact», a lancé une offensive depuis la province du Kanem, à moins de 400 kilomètres de Ndjamena la capitale. Les rebelles y affrontent les forces loyalistes samedi 17 avril 2021.

LIRE  RDC: Le Bilan Des Manifestations Contre La Présence Onusienne Passe À 36 Morts Dont 4 Casques Bleus (Gouvernement)

«L’aventure des mercenaires en provenance de la Libye a pris fin comme annoncée. Félicitations à nos vaillantes forces de défense et de sécurité. Le porte-parole de l’armée communiquera incessamment le bilan des combats», avait twitté samedi dernier, Cherif Mahamat Zene, le Ministre tchadien de la communication, porte-parole du gouvernement.

Cependant, les mouvements de troupes et l’apparition des matériels militaires lourds dans différents endroits de Ndjamena, ont semé une peur générale. Certaines personnes se sont précipitées en panique vers des commerces pour faire des provisions.  Les Ambassades américains et britanniques ont invité leurs ressortissants à quitter le pays alors que la France a demandé à ses ressortissants de ne pas prendre le risque de se déplacer hors de la ville de Ndjamena.

Le décès d’Idriss Derby plonge davantage le pays dans la confusion.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment