Accueil » Politique » Sommet de l’UA: L’Algérie annonce une enveloppe d’un milliard de dollars pour financer des projets en Afrique

Sommet de l’UA: L’Algérie annonce une enveloppe d’un milliard de dollars pour financer des projets en Afrique

by Theophile
Abdelmadjid Tebboune

L’Algérie consacre un milliard de dollars au développement en Afrique. L’Algérie va allouer un milliard de dollars au financement de projets de développement en Afrique, a annoncé dimanche son président Abdelmadjid Tebboune au sommet de l’Union africaine à Addis Abeba

Le président Algérien, Abdelmadjid Tebboune a décidé, dimanche, d’allouer un montant d’un milliard de dollars US à l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement, destiné au financement des projets de développement dans les pays africains.

L’annonce a été faite dans une allocution lue, en son nom, par le Premier ministre algérien, Aïmene Benabderrahmane, lors du 36e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), dont les travaux se poursuivent depuis samedi à Addis-Abeba, en Ethiopie (15-20 février).

«J’ai décidé d’injecter un montant d’un milliard de dollars US au profit de l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement pour le financement de projets de développement dans les pays africains notamment les projets d’intégration ou ceux à même de contribuer à accélérer le développement en Afrique », a-t-il déclaré.

Selon le président algérien cette « démarche procède de la conviction de l’Algérie que la sécurité et la stabilité en Afrique sont liées au développement ».

Suite à cette décision, a ajouté la même source, l’Agence algérienne « entamera les procédures d’exécution de cette initiative stratégique en coordination avec les pays africains souhaitant en bénéficier ».

La création de cette agence algérienne a été annoncée en 2020 à l’occasion d’un sommet de l’UA. Elle a été créée officiellement le 11 février 2020, par un décret présidentiel.

LIRE  Tchad : Trois chefs coutumiers élevés au statut de sultan

Elle a, selon ce texte, le statut d’un « établissement public à caractère spécifique dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière » et « placée sous la tutelle de la présidence de la République algérienne».

Basée à Alger, cette agence peut, selon toujours le même document, disposer, dans le cadre de l’exercice de ses missions de représentations à l’étranger, établies conformément à la législation et à la réglementation en vigueur.

S’agissant de ses missions et attributions, elles consistent, aux termes du décret de sa création, à participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique nationale de coopération internationale en matière économique, sociale, humanitaire, culturelle, éducative, scientifique et technique.

Elle est également chargée de contribuer à la préparation du projet de budget de la coopération internationale et d’en assurer l’exécution, d’apporter son concours à l’action de l’appareil diplomatique et des ministères concernés pour la mobilisation optimale de l’assistance technique et financière extérieure au service du développement national.

L’agence est chargée, aussi, de suivre la gestion technique et financière des projets d’assistance et de coopération internationale, en faveur de pays tiers, de coordonner, en relation avec les départements ministériels concernés, la mise en œuvre de la politique de formation des étrangers en Algérie et la formation des Algériens à l’étranger, de promouvoir le placement des compétences nationales à l’étranger dans le cadre de la coopération internationale et d’en assurer le suivi.

AA / Alger / Aksil Ouali

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment