Accueil » Politique » Cameroun-Sénatoriales 2023 : la Conac appelle à élire des sénateurs engagés contre la corruption

Cameroun-Sénatoriales 2023 : la Conac appelle à élire des sénateurs engagés contre la corruption

by Theophile
le révérend docteur Dieudonné Massi Gams

Le président de la Commission nationale anticorruption (Conac), Dieudonné Massi Gams a annoncé hier 23 février, le lancement d’une campagne « Élection sénatoriale 2023 sans corruption ». À travers cette initiative qui va se déployer dans tout le pays en marge de la campagne électorale, la Conac veut sensibiliser les électeurs sur l’importance de la lutte contre la corruption.

Les équipes de la Conac vont ainsi aller à la rencontre des électeurs, les conseillers municipaux et les conseillers régionaux, pour cette sensibilisation. Ces derniers sont appelés à élire des sénateurs sur la base de leur programme qui doit comporter leur engagement à lutter contre la corruption. Cette campagne va s’ébranler du 27 février au 5 mars.

Pour ce qui est de la campagne électorale pour les sénatoriales, elle s’ouvre demain samedi 25 février à minuit et s’achève le 11 mars, à minuit. L’élection est prévue se tenir le dimanche 12 mars. Les électeurs doivent élire 70 sénateurs, 7 par région. Le président de la République est chargé de nommer les 30 autres.

Ce n’est pas la première fois que la Conac se greffe ainsi à un processus électoral pour défendre la lutte contre la corruption. En 2020 déjà, l’organisme rattaché à la présidence de la République s’était déjà déployé ainsi lors des élections municipales, législatives et régionales.

SBBC

LIRE  Cameroun-Hydrocarbures : face à la crainte d’une nouvelle pénurie, la SCDP dit disposer de 88 millions de litres d’essence

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment