Accueil » Samuel Eto’o anéantit les Lions Indomptables: «Moi je m’en fou, si vous ne voulez pas jouer, je jouerais avec les enfants »

Samuel Eto’o anéantit les Lions Indomptables: «Moi je m’en fou, si vous ne voulez pas jouer, je jouerais avec les enfants »

by Theophile
Après Burundi – Cameroun, Samuel Eto’o s’offre en spectacle

Le Cameroun a remporté en Tanzanie son match de groupe de la CAN 2023 contre le Burundi. Mais de cette victoire minimale de 1-0, on ne retiendra que le spectacle nauséabond de la sélection. Habitué des discours mobilisateurs, Samuel Eto’o, micro bien accroché sur son vêtement, va pousser un coup de gueule.

Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football a haussé le ton dans les vestiaires face aux Lions Indomptables ce jeudi soir, après la courte victoire (1-0) des hommes de Rigobert Song face au Burundi dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2023.

Samuel Eto’o n’est pas du tout content. Le patron de la Fecafoot qui nourrit l’ambition de voir le Cameroun gagner la Coupe du monde 2022 pense que les joueurs ne sont pas motivés autant que lui. Et il n’a pas caché sa frustration devant eux ce jeudi, au point de toucher leurs égos

« Je ne suis pas content. Je ne suis pas content du tout. Vous représentez l’équipe nationale du Cameroun. Je m’en fous qui est en face de vous. Vous devez faire le job. J’ai pleuré pendant plusieurs années parce que je manquais mes coupes du monde, mais je sais quel problème j’avais. Je sais quel problème j’avais et pourquoi je ratais mes coupes du monde. Ça ne va pas se passer tant que je serais Président. J’ai pris cette présidence pour changer les choses et les places seront chères je vous le dis. Personne n’a sa place assurée dans cette équipe. Vous devez faire votre job. Celui qui veut porter le maillot du Cameroun, il fait son job quand il est dans cette équipe. Sinon il ne vient pas et je serais content. Je jouerais avec des enfants. J’ai été assis là 26 ans comme vous. Et je sais ce que vous vous dites. C’est un salaud. Mais j’ai été le meilleur étant assis là. »

LIRE  Cameroon – Bamenda: Separatists strike with explosive device, military replies with fire, firepower

« J’ai pris la présidence pour changer les choses, et les places seront chères, je vous le dis. Personne n’a sa place assurée dans cette équipe. Celui qui veut porter le maillot du Cameroun doit faire son job quand il est appelé sinon il ne jouerait pas et je serais content. Je jouerais avec des enfants…Je vais tout vous donner, même ma vie pour que vous soyez dans les meilleurs conditions et je vais bagarrer avec tout le monde. J’ai une très grande admiration pour mon pays, rien n’est plus beau que le Cameroun pour moi, et je vais arriver là où je vais avec ou san vous. Si vous voulez être dans ce voyage, vous devez vous bouger… », a ajouté un Samuel Eto’o très remonté. Un discours qui restera dans les anales pour toujours.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment