Accueil » Opinion » Sam Séverin Ango déclare que son ancien parti le MRC, lui doit de l’argent

Sam Séverin Ango déclare que son ancien parti le MRC, lui doit de l’argent

by Theophile
Sam Sévérin Ango

Invité ce 6 Septembre 2022 sur (ABK Radio) l’antenne qui l’emploie, en tant qu’acteur politique, le président de La Nationale a évoqué des souvenirs de son passage au sein de cette formation de l’opposition.

Ce mardi 6 Septembre 2022, le journaliste et homme politique Sam Severin Ango est en vitrine sur ABK, la radio qui l’emploi, notamment dans le cadre de la Matinale de cette chaîne privée.

Chemin faissant, il est revenu sur son passage au sein du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto. On se souvient qu’en 2019, l’homme de média avait rejoint le parti de l’opposition et était candidat à l’élection législative dans son Sud natal.

L’ancien de Canal 2 et Equinoxe Télévision a laissé entendre qu’il avait refusé une offre alléchante et choisi de rejoindre le parti que dirige Maurice Kamto. « Je suis allé au MRC en choisissant de prendre des risques. J’avais déjà des propositions mirobolantes de la part de Bello Bouba Maigari. On était déjà tombés d’accord. Il me recrutait dans une grosse entreprise de  la place, il me donnait les moyens en millions de Francs CFA pour faire sa campagne dans le Sud. J’ai refusé cela unilatéralement pour aller au MRC où j’ai dépensé de l’argent », dit Ango. Il poursuit, ajoutant qu’il n’a pas pu récupérer son dû.

Il soutient par ailleurs que le parti de Kamto détient son argent. Un argent qui devait servir de frais de location des véhicules mises à la disposition du Mrc. « Jusqu’à ce jour, Alain Fogué (trésorier du Mrc) me doit de l’argent. On utilisait toutes les voitures. Je mettais toutes les voitures de mon couple dans le cadre de la campagne. Les 4X4, Land Cruiser, toutes les Nissan …Je dois le dire ici », a-t-il poursuivi.

LIRE  Visite d’Emmanuel Macron : Cavayé Yeguié Djibril et Marcel Niat Njifenji portés disparus

Il en veut particulièrement à Maurice Kamto.  « Monsieur Maurice Kamto  n’est jamais venu même nous remercier. Pas même lorsqu’on m’a versé de l’eau.  Il le savait, il n‘est jamais venu. Je l’ai rencontré avec le Docteur Appolinaire Oko dans sa résidence de Yaoundé une seule fois. J’étais déjà presque sorti. Je lui ai dit : « monsieur le président, je peux rester à deux ou trois conditions. Je veux le secrétariat national à la communication est-ce que j’ai le profil oui ou non ? Il a dit : « oui, vous avez le profil ». .Je voulais être le visage et la voix du MRC. Est-ce que vous vous rendez compte ? Il ne l’a pas fait », s’indigne le président du parti politique d’opposition La Nationale.

L’homme exclut toute idée d’alliance de son parti avec le MRC. Il explique qu’au sein de La Nationale,  « des gens sont opposés à toute forme d’alliance avec le MRC ».

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment