Accueil » RDC: Plus de 800 détenus s’évadent d’une prison après une attaque

RDC: Plus de 800 détenus s’évadent d’une prison après une attaque

by Theophile
prison de Kakwangura à Butembo

Dans l’est de la République démocratique du Congo, la prison de Kakwangura à Butembo, dans la province du Nord-Kivu, a été attaquée cette nuit par des miliciens Mai-Mai lourdement armés. Des centaines de détenus, dont des condamnés à mort et des combattants de groupes armés, se sont échappés. Selon l’armée, deux policiers de garde et un assaillant ont été tués, pas de précision sur le nombre d’évadés.

Selon les rapports, l’évasion spectaculaire de plus de huit cent prisonniers d’une prison de la région de Beni en RDC, est arrivée après que des hommes armés ont pris d’assaut l’établissement. Le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole militaire dans la région de Beni, a indiqué que les assaillants « ont attaqué la prison centrale de Kakwangura dans la ville de Mutembo » dans la nuit de mardi.

« Le bilan initial, qui est encore provisoire, est de deux policiers tués », a-t-il dit, ajoutant qu’un assaillant était également décédé. Une source au sein du service pénitentiaire, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a déclaré que sur les 872 détenus, tous sauf 49 s’étaient évadés. Selon le porte-parole militaire de Beni, l’attaque aurait été menée par un « groupe Maï-Maï non identifié ».

Le terme Maï-Maï fait référence à une organisation ethnique d’autodéfense, qui est légion dans l’est troublé de la République démocratique du Congo. Mais un observateur respecté basé aux États-Unis, le Kivu Security Tracker (KST), a déclaré sur Twitter que les suspects étaient les Forces démocratiques alliées (ADF) – une milice sanglante qui, selon le groupe État islamique, est sa filiale régionale.

LIRE  RDC : 13 morts dans un naufrage sur le fleuve Congo dans l’ouest du pays

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment