Accueil » Procès du jeune homme interpellé suite à des injures à l’égard de Paul Biya: Le jeune Ytembe Bonda sera jugé le 17 juin 2021

Procès du jeune homme interpellé suite à des injures à l’égard de Paul Biya: Le jeune Ytembe Bonda sera jugé le 17 juin 2021

by Theophile
Jeune homme mis en cause

C’est ce qui ressort de la première audience de cette affaire au tribunal de Mbanga le lundi 14 juin 2021.

Trois jeunes gens récemment interpellés suite à des propos injurieux à l’égard du Chef de l’Etat et de ses ministres seront fixés sur leur sort le 17 juin 2021. La première audience de cette affaire s’est tenue le lundi 14 juin 2021 au Tribunal de Première Instance de Mbanga (Littoral), et l’affaire a été mise en délibéré.

Le député de la nation l’honorable Djeumeni, qui a mis sur pied un collège d’avocats pour défendre ces trois jeunes vient de faire un compte rendu d’audience sur son compte Facebook. « Débat houleux et tendu entre le ministère public et la défense des prévenus de la cybercriminalité constituée par l’honorable Djeumeni au tribunal de Mbanga », lit-on dans sa sortie.

Ce dernier vante dans la foulée la prestation des avocats. « Belle prestation des avocats de la défense sous la  houlette de Me Kengne  interventions  très applaudies de Me Seukop, avec les appuis diverses de maîtres Monthe et Gomgang Adeline », relève-t-il en annonçant le revoie du délibéré.

« En somme le droit a été dit  face à la pression de ces avocats de qualité supérieure il n’y avait plus rien d’autre que de mettre l’affaire en délibéré pour le 17 Juin 2021. Renvoie qui intervient après l’exploitation d’une clé USB montrant la vidéo qui est retenue comme preuve des charges contre ces jeunes qui rongent la misère au quotidien dans une entreprise des Français ou en plein 20eme siècle le salaire est à 32.123F F CFA . Il reste à féliciter l’œuvre humanitaire de l’élu du peuple et toute cette équipe d’avocats qui ont brillé dans la maîtrise du droit », poursuit le cabinet du député.

LIRE  Équinoxe Soir du Mardi 13 Juillet 2021 - Équinoxe TV

En rappel, Ytembe Bonda ClémenceWameni André Boris et Kamou Wouwe Flavy, avaient réalisé une vidéo dans laquelle ils dénonçaient les malversations alléguées dans le cadre de la gestion de 180 milliards de FCFA débloqués par la FMI en faveur du Cameroun pour la lutte contre le COVID-19. Ytembe Bondo, le principal accusé, est le seul qui apparaissait dans la petite capsule, proférant des injures à l’égard de Paul Biya, des membres du gouvernement et de leurs parents de sexe féminin.

Interpellés par les services de sécurité, ils ont été écroués le 12 juin, à la prison principale de Mbanga. Une arrestation qui a indigné une partie de l’opinion, qui demande leur libération.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment