Accueil » Pr Jean Bahebeck : « on a mangé le beignet haricot bouillie pendant 50 ans. On est vivant, on n’est pas malade »

Pr Jean Bahebeck : « on a mangé le beignet haricot bouillie pendant 50 ans. On est vivant, on n’est pas malade »

by Theophile
Pr Jean Bahebeck

le Biologiste-thérapeute, Dr Polain Nzobeuh, a affirmé que la recette « Beignet-Haricot-Bouillie est le repas le plus toxique d’Afrique ». Dans l’émission Club d’Elites de ce dimanche 7 août 2022, cette question du beignet haricot bouillie est revenue sur la table des échanges. Prenant la parole, le Pr Jean Bahebeck s’est montré diamétralement opposé à son collègue.

Dans l’émission Club d’Elites de ce dimanche 7 août 2022, un talk-show télévisé diffusé sur les antennes de Vision 4, une télévision privée émettant depuis Yaoundé au Cameroun, la question du beignet haricot bouillie, comme repas le plus toxique d’Afrique est au cœur des échanges.

Le Pr Jean Bahebeck qui était présent sur le plateau de l’émission a dénoncé l’idée du  Dr Nzobeuh qui a révélé la question de la toxicité de cet aliment présent dans le petit déjeuner de plusieurs africains. Selon l’universitaire, le haricot est en excellent aliment pour le corps de l’homme.

Pour l’enseignant de médecine et chirurgien, le beignet haricot est en excellent aliment pour le corps de l’homme. « On a mangé quelque chose pendant 50 ans. On est vivant, on est pas malade. Quand tu sors là et que tu veux nous dire que cette chose n’est pas bonne, méfie-toi ! Parce que toutes les études prouvent que le haricot est un excellent aliment. Il a les trois principaux composants de l’alimentation humaine », a averti le Pr Jean Bahebeck, avant de marque sa disponibilité pour un face à face scientifique avec le Dr Polain Nzobeuh.

En publiant cette bannière sur son compte Facebook le samedi 30 juillet 2022, sur laquelle il est inscrit : « beignets-haricot-bouillie, le repas le plus toxique d’Afrique », le Biologiste-thérapeute Polain Nzobeuh était loin de s’imaginer qu’il serait la cible d’un bashing sur les réseaux sociaux.  Plusieurs internautes ne l’entendent pas de cette oreille, et la majorité remet en doute cette thèse du biologiste, refusant catégoriquement d’accepter que cette recette ô combien prisée et consommée abondamment tous les matins au Cameroun soit devenue un poison.

LIRE  Crise anglophone : au moins cinq gendarmes tués dans une attaque séparatiste dans la région de l’Ouest

Et parmi ses critiques, l’on retrouve le ministre délégué à la Justice Jean De Dieu Momo, qui, réagissant à cette bannière, a simplement commenté : « Qu’il aille en brousse avec ça », comme pour rejeter cette thèse du Dr Polain Nzobeuh. D’autres croit savoir que ce médecin est en quête de popularité et serait en train de réussir son coup : « Si c’est le buzz, tu l’as. Mais stp, ne touche pas à la seule chose qui nous reste », a réagi un certain Serge Ze Ze, commentant le message posté par le concerné.

Au demeurant, il y en a qui accorde du crédit à cette sortie, et abondent dans le même sens que lui. C’est le cas de Franck Trésor Bebey : « Vraiment l’incompréhension est problématique. Je vais tout de même appuyer son point de vu. L’huile chauffée à très haute température et non renouvelée après deux ou trois jours si je ne me trompe, devient cancérigène. C’est ce qui se passe le plus souvent chez la majorité des vendeuses et c’est un exemple parmi tant d’autres ». Un soutien dans cet ilot de commentaires d’internautes qui tentent de déconstruire cet argument du Dr Polain Nzobeuh.

Message posté par le Dr Polain Nzobeuh

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment