Accueil » Plus d’un million d’élèves suivent les cours assis à même le sol dans le Grand-Nord

Plus d’un million d’élèves suivent les cours assis à même le sol dans le Grand-Nord

by Theophile
education au Cameroun

L’information est contenue dans des documents élaborés par les services décentralisés du ministère de l’Education de Base dans les régions septentrionales.

Selon lesdits documents, ce sont au total 1.044.180 élèves sur 1.980.462 dans cette partie du pays qui, faute de tables bancs, prennent les cours assis à même le sol. «Sur les 1.044.180 élèves recensés, il y en a 92.824 dans l’Adamaoua; 613.006 dans la région de l’Extrême-Nord et 338.000 dans la région du Nord», précise le trihebdomadaire L’Œil du Sahel du vendredi 5 mars 2021, qui a pu consulter ces documents.

Dans les détails, sur les 4.958 écoles maternelles et primaires que l’on retrouve dans les régions du Nord et l’Extrême-Nord, «le besoin en tables bancs est estimé à 488.067 pour une amélioration des conditions d’apprentissage aux écoliers», rapporte le journal.

Pour la région du Nord, le besoin en table est de 180.711 et celui en salles de classe et toilettes de 8.571 pour 2005 écoles comptabilisées : «La situation du département du Mayo-Rey paraît la plus préoccupante. 112.236 élèves n’ont pas de places assises dans cette unité administrative pour un besoin en tables bancs chiffré à 56.118. Concernant les enseignants, il en faudrait 893 supplémentaires».

Dans la région de l’Extrême-Nord, le besoin en salles de classe et toilettes est de 11.466, pour un besoin de 307.356 en tables bancs : «Le Mayo-Tsanaga est le département dans lequel, les écoles primaires se retrouvent le plus en difficulté. Ici, 149.483 élèves prennent les cours assis à même le sol. Pour combler ce déficit, le document révèle un besoin de 74.866 tables bancs. Et pas seulement, il manque également à l’appel 2.737 enseignants».

Quant à la région de l’Adamaoua, elle accuse un déficit de 1.080 enseignants, soit 957 au primaire et 123 à la maternelle. En ce qui concerne les besoins en salles de classe, ils sont de 1.703, soit 133 pour les écoles maternelles et 1.570 pour les écoles primaires. Actuellement le ratio est de 113 élèves par maître au primaire et 53, par maîtresse à la maternelle. Les besoins en tables bancs sont de 46 412 tables bancs, peut-on lire dans les colonnes du journal.

LIRE  Cameroun: Message de fin d’année 2020/Maurice Kamto (opposant, leader du MRC)

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment