Accueil » Sports » Paiement des primes des Lions U20 : Bill Tchato demande de la patiente aux joueurs

Paiement des primes des Lions U20 : Bill Tchato demande de la patiente aux joueurs

by Theophile
Bill Tchato, coordonnateur Général des sélections à la Fécafoot

Le coordonnateur Général des sélections à la Fécafoot assure que les primes prévues pour récompenser les performances réalisées à la Coupe d’Afrique des Nations Mauritanie 2021 seront intégralement versées.

Les Lions U20 ont quitté la Mauritanie pour le Cameroun le 3 mars 2021, après leur élimination en quart de finale de la Coupe D’Afrique des Nations de leur catégorie par le Ghana. Certains d’entre eux qui évoluent et vivent au pays ont regagné leur famille, quant aux autres, ceux qui vivent et jouent à l’étranger comme Etienne Eto’o, ils ont regagné l’occident, fier du parcours qu’ils ont réalisé pendant la compétition. Malheureusement, tout est loin d’être rose dans le petit monde des Lionceaux. Ces derniers attendent toujours de percevoir les primes qui leur sont dues.

Dans une interview accordée à Footazimuts, Bill Tchato le coordonnateur Général des sélections à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), apporte des éclairages sur l’affaire des primes des Lions U20.

« Je peux les rassurer là encore maintenant. Je les ai déjà rassurés en étant en Mauritanie, en arrivant ici avant qu’ils ne retrouvent leurs familles. Je leur ai dit : « faites-moi confiance, ces primes vont être payées ». Seulement, on va attendre qu’il y ait de la disponibilité, tout simplement. Dès que l’argent va être disponible, qu’il sera remis, pas directement à moi mais à l’agent comptable, je fais les états des personnes qui ont participé et les primes vont être réglées d’ici peu », assure-t-il.

Cameroun U20
Cameroun U20

L’ancien défenseur de l’équipe nationale senior a tenu à réfuter les allégations largement véhiculées dans les milieux du sport, qui semblaient indiquer que le retard accusé dans le paiement des primes susmentionnées est volontairement entretenu par l’État qui ne considèrerait pas cette obligation comme une priorité absolue.

LIRE  Qualification coupe du monde 2018 Afrique: Cameroun et la Zambie se neutralise

«L’Etat et la Fecafoot travaillent depuis bien longtemps ensemble et jusqu’à présent, les primes ont toujours été payées. Ce n’est pas parce qu’il y a un retard que c’est fait exprès. Je pense que c’est vrai, il y a le football mais aujourd’hui, nous sommes dans une situation sanitaire mondiale où le football, pour moi, ne passe pas avant. Il y a beaucoup d’autres situations, il y a beaucoup de malades, beaucoup de personnes à soigner et si l’État décide qu’on doit d’abord mettre à la disposition de ceux qui sont malades, le nécessaire avant le foot, moi, je suis totalement d’accord avec l’État», a-t-il martelé.

« Maintenant, il faut que ces enfants-là qui sont jeunes, apprennent à patienter, à ce dire que ce n’est pas de l’argent perdu, c’est de l’argent qui va leur être donné. Je dis, ce sont même les parents en fait qui leur demandent, qui parfois, poussent leurs enfants à ce que ça sorte sur les réseaux sociaux alors qu’aujourd’hui, nous on ne peut pas pointer du doigt l’Etat. Non, sans l’Etat, la fédération serait quand même mal parce qu’il nous aide beaucoup. Donc, ça va prendre le temps que ça va prendre et puis je pense que l’Etat va faire son boulot comme il le fait habituellement », conclut-il.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment