Accueil » Opération Epervier: Paul Biya ordonne l’arrêt des poursuites contre Basile Atangana Kouna

Opération Epervier: Paul Biya ordonne l’arrêt des poursuites contre Basile Atangana Kouna

by Theophile
Basile Atangana Kouna

Ancien Ministre de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui depuis mars 2018, sera bientôt libéré. dans le cadre de l’Opération Epervier pour détournement de fonds.

En effet, dans un document confidentiel qui a fuité sur les réseaux sociaux, Ferdinand Ngo Ngo, Ministre d’Etat, secrétaire général à la Présidence de la République, répercute les hautes directives du Chef de l’Etat, au Ministre d’Etat, Ministre de la justice, Garde des Sceaux, pour l’arrêt des poursuites engagées contre Basile Atanga Kouna, ancien Ministre de l’Eau et de l’Energie.

Dans le même document  signé le 2 decembre 2020, il est indiqué au Garde des Sceaux, d’en informer le Président du Tribunal Criminel Spécial, le Procureur Général près dudit Tribunal, et le Ministre des Finances, en vue de la mise en œuvre des modalités pratiques de reversement au Trésor Public du corps du délit, cantonné dans les comptes bancaire de Basile Atangana Kouna.

Le SG de la Présidence demande ainsi au ministre de la Justice, Laurent Esso, d’en informer le président du Tribunal Criminel Spécial (TCS), le procureur général près cette juridiction et le ministre des Finances «en vue de la mise en œuvre des modalités pratiques de reversement au trésor public du corps du délit cantonné dans les comptes bancaires de l’intéressé, au montant arrêté par le juge d’instruction».

Dans son édition en kiosque ce 29 janvier 2021, le quotidien La Nouvelle Expression renseigne que M. Atangana Kouna a effectivement procédé au remboursement du corps du délit dans les deux affaires pour lesquelles il est poursuivi. Soit 1 140 327 640 FCFA et 1 736 401 870 FCFA. Le montant total dépasse 2,876 milliards de FCFA.

LIRE  Roger Justin Noah : « l’unique moyen pour lutter contre la vie chère, c’est la revalorisation des salaires »

Mais Basile Atangana reste en prison. Car, il est condamné à 12 mois de prison pour émigration clandestine aggravée. Cette peine lui a été infligée le 7 février 2020 au tribunal de 1ere instance de Yaoundé lorsqu’il a tenté de fuir la justice camerounaise avant d’être rattrapé au Nigéria où il se cachait avant de vouloir rejoindre l’occident avec plusieurs passeports.Cette peine expire le 7 février 2021.

La prochaine audience dans cette affaire est prévue le 9 février 2021. Elle devrait déboucher sur l’abandon des charges qui pèsent contre l’ancien directeur général de CAMWATER, et donc sa libération pure et simple. Atangana Kouna, sera t’il libéré ?

Lettre du SGPR au MINJUSTICE

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment