Accueil » Nécrologie: Martin Aristide Okouda, l’ex ministre des Travaux Publics est mort

Nécrologie: Martin Aristide Okouda, l’ex ministre des Travaux Publics est mort

by Theophile
Martin Aristide Okouda

Il est mort le vendredi 9 avril 2021 à Paris en France des suites de maladie.

Martin Aristide Léopold Okouda n’est plus. Celui qui fut plusieurs fois ministre ( ministre chargé de Mission à la présidence de la République, ministre des Investissements publics et de l’Aménagement du territoire, ministre des Travaux publics), est mort le vendredi, 09 avril 2021, à Paris ( France), des suites d’une longue maladie.

Agé de 70 ans, cet économiste, diplômé de Sciences Po Paris et de l’Institut d’administration des entreprises de Paris, a servi au sein de la haute administration camerounaise. Il a intégré le gouvernement en 1987 comme chargé de mission au cabinet du président de la République, puis comme conseiller spécial du Premier ministre Sadou Hayatou (lui-même déjà décédé) en 1991.

De 1992 à 2000, il exerce les fonctions de chargé de mission à la Présidence, avant de se voir confier quelques portefeuilles ministériels en tant que ministre des Investissements Publics et de l’Aménagement du Territoire, puis ministre des Affaires Economiques, de la Programmation et de l’Aménagement du Territoire, l’ancienne et dernière appellation de l’actuel ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire. Par la suite, il officiera comme ministre des Travaux Publics.

Martin Okouda est membre titulaire du comité central du RDPC, parti au pouvoir. Il est aussi par ailleurs PCA de la Société commerciale de banque Cameroun (SCB) détenue majoritairement par le Groupe Attijariwafa Bank et PCA de l’ARSEL (Agence de Régulation du Secteur de l’Électricité).

Martin Okouda est le neveu du milliardaire Damase Omgba homme d’affaires et ancien proche du Président de la République.

LIRE  Gestion publique: Le DG du Port autonome de Douala Cyrus Ngo’o, convoqué au TCS à Yaoundé

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment