Accueil » Nécrologie: Décès du Docteur Jonas Kouamouo, Maire de la Commune de Bangangté

Nécrologie: Décès du Docteur Jonas Kouamouo, Maire de la Commune de Bangangté

by Theophile
Docteur Jonas Kouamouo, Maire De La Commune De Bangangté

Docteur Jonas Kouamouo, le maire de la commune de Bangangté est subitement mort dans la nuit du vendredi à ce samedi 6 mars 2021, selon plusieurs sources concordantes. Le Premier magistrat de la commune de Bangangté a bien vaqué à ses occupations toute la journée de vendredi avant d’être victime d’une crise cardiaque en pleine nuit, dans sa résidence à Bangangté.

«Victime d’un arrêt cardiaque qui l’a emporté, il laisse une ville de Bangangté complètement déboussolée, surtout que rien n’indiquait un signe de détérioration physique ce jour même», a annoncé, attristé, Jules Marie Kemajou, un proche de l’illustre disparu.

Docteur Jonas Kouamouo, Maire De La Commune De Bangangté
Docteur Jonas Kouamouo, Maire De La Commune De Bangangté

Longtemps installé dans la ville chef-lieu du Ndé comme pharmacien biologiste et grande figure politique du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, le parti au pouvoir, le natif du village Bamena a pris la direction de la Mairie de Bangangté en mars 2019 après l’entrée au gouvernement de Célestine Ketcha Courtes, promue au poste de Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain. Le destin ne lui a donc pas laissé l’occasion de célébrer le deuxième anniversaire de son installation à la tête de la Commune de Bangangté.

Jusqu’à lors Maire de la commune de BangangtéDr Jonas Kouamouo était également Pharmacien Biologiste. Par ailleurs, Dr Jonas Kouamouo avait aussi la casquette de Doyen de la Faculté de Pharmacie à l’Université des Montagnes à l’Ouest Cameroun.

Le désormais ex-maire est né en juin 1952. Il était pharmacien biologiste, titulaire de Doctorat 3ème cycle en 1980 et Doctorat d’état en 1988, obtenus à l’Université de Reims en France. Le Dr Jonas Kouamouo était installé dans la ville de Bangangté depuis 1990.

LIRE  Football: Le TAS confirme la suspension de la LFPC

Marié, le défunt, qui laisse une réputation d’homme de valeur et bâtisseur, abandonne quatre enfants orphelins. Parmi eux, les journalistes Théophile Kouamouo et Hervé Kouamouo.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment