Accueil » Cameroun » Minfopra : Joseph Le instaure le « jeudi propre » pour une meilleure image du service public

Minfopra : Joseph Le instaure le « jeudi propre » pour une meilleure image du service public

by Theophile
Joseph Le, ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative

Au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative, il est désormais institué une journée d’hygiène et de salubrité.

Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Joseph Le, a procédé le mercredi 14 décembre 2022 au lancement d’une campagne d’hygiène et de salubrité dans son département ministériel.

« Je procéde ce 14.12.22 au lancement officiel de la campagne d’hygiène et de salubrité qui se tiendra désormais chaque jeudi de 14h à 15h30 dans les services centraux et déconcentrés du MINFOPRA. À cet effet, j’invite et encourage l’ensemble des personnels à y adhérer massivement », a annonce Joseph Le sur Twitter.

Cette opération, dit-il, se tiendra désormais chaque jeudi « de 14h à 15h30 » dans les services centraux et déconcentrés du Minfopra.« Il ne s’agit pas d’une action ponctuelle, mais d’une action qui va être permanente. Désormais, tout le monde va se muer en agent d’entretien, en technicien de surface de telle sorte que toute la maison soit propre, du rez-de-chaussée jusqu’au 8e étage », a déclaré le membre du gouvernement qui a donné l’exemple en mettant la main à la pâte.

Cette initiative s’inscrit dans le vaste chantier de modernisation du service public et des infrastructures, engagé par le Minfopra en vue de l’amélioration du cadre de travail de ses personnels et de la qualité du service rendu aux usagers. Dans cette visée, il s’agit de sensibiliser et mobiliser l’ensemble du personnel pour des opérations d’entretien des espaces de travail et du cadre de vie.

LIRE  Cameroun-ELECAM : plus de 338 000 nouveaux électeurs enregistrés sur les listes électorales cette année

« L’objectif est d’être propre, tout simplement. Lors de la prestation de serment le 6 novembre 2018, le chef de l’Etat avait pris l’engagement d’améliorer les conditions de travail des agents publics. Et cela nous a été fort opportunément rappelé le 28 mars 2019 par le Premier ministre, au cours d’un conseil de cabinet. Le chef du gouvernement avait fait un constat pas très reluisant selon lequel les administrations publiques, à l’extérieur comme à l’intérieur, n’étaient pas toujours propres. Il avait engagé tout le gouvernement à travailler de telle sorte que cet environnement public soit toujours propre », justifie le Minfopra.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment