Accueil » Match As Fortuna & Avion: La police empêche Toni Conceicao de suivre le match

Match As Fortuna & Avion: La police empêche Toni Conceicao de suivre le match

by Theophile
La police empêche de suivre le match As Fortuna et Avion du Nkam au stade annexe N°1

Le public venu au stade annexe N°1 de Yaoundé le 20 mars 2021 pour assister à la rencontre As Fortuna face à Avion du Nkam a vécu une scène peu ordinaire.

Le sélectionneur et entraineur des Lions indomptables du Cameroun, Toni Conceicao, a été chassé comme un malpropre du stade, alors qu’il suivait la rencontre As Fortuna & Avion du Nkam, comptant pour la 3e journée du championnat de première division du Cameroun (Elite One).

Alors que les supporters des deux équipes vivaient la rencontre As Fortuna & Avion du Nkam, comptant pour la 3e journée du championnat Elite One, l’entraineur national sélectionneur a été surpris comme beaucoup de spectateurs de voir à la 43e mn, une escouade de la police prier toutes les personnes présentes dans les tribunes de libérer le stade pour, disaient-il, « un contrôle ».

« C’est comme ça que dans ce cafouillage, Toni Conceicao sortira. Quand après protestations des responsables du stade l’on tentera de le faire revenir, le sélectionneur, a simplement décliné l’offre et s’en est allé », nous raconte une source qui a vécu la scène.

Difficile de savoir exactement pourquoi les policiers ont fait la descente inopinée dans le stade, alors qu’on s’acheminait vers déjà vers la fin de la première parti du match.

Mais, selon toute vraisemblance, ces événements ont un lien avec la situation sanitaire du pays. Toutes les manifestations sportives dont les matches de l’Elite One et Two, se tiennent à huis. Une mesure prise par les autorités camerounaises dans le but d’endiguer la résurgence du coronavirus.

Néanmoins, la rencontre qui comptait pour la 3ème journée de l’Élite One n’a pas été perturbée. Elle s’est alors soldée sur un score de 2 – 0, ceci, à la faveur de l’As Fortuna.

LIRE  Cameroun - Choléra : un décès des suites d'un cas suspect de choléra à Abong-Mbang

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment