Accueil » Sécurité » Maroua : Cinq enfants meurent par noyade

Maroua : Cinq enfants meurent par noyade

by Theophile
le préfet du Diamaré, Jean Marc Ekoa Mbarga et son état-major sur les lieux de la noyade

Après la période de fortes chaleurs dans le Grand-Nord, le retour de pluie n’est pas non plus sans dégâts. Dans la ville de Maroua, les eaux viennent d’emporter cinq vies humaines en l’espace de 48 heures seulement, apprend-on, d’un communiqué du préfet du Diamaré.

Ce jeudi en début d’après-midi, quatre enfants, âgés respectivement de 4 ans, 7 ans, 8 ans et 12 ans, ont perdu la vie par noyade dans les eaux du Mayo Tsanaga, un affluent du fleuve Benoué. Selon les informations recueillies, les victimes étaient membres d’une même famille et s’essayaient à la nage dans les eaux du fleuve. Malheureusement, leur jeu innocent a tourné au désastre et ils ont été emportés par la rivière, apprend-on, d’un communiqué du préfet du Diamaré.

Les corps ont été remis à la famille des concernés après constat du médecin légiste. Deux jours avant, c’est un autre enfant de 11 ans qui mourait dans les mêmes conditions.

Les populations ont été appelées à respecter les consignes de sécurité. Car, « cette situation particulièrement lamentable et gênante nécessite et exige de la part des parents et du corps social une prise impérieuse de conscience ainsi que des mesures qui s’imposent à l’effet de réduire autant que possible les baignades d’enfants dans les mayos et particulièrement dans les flaques d’eau dont personne ne peut déterminer avec exactitude ni la profondeur, ni la dangerosité », a souligné le préfet du Diamaré, Jean Marc Ekoa Mbarga.

Dans un communiqué rendu public hier 13 juin 2024, le préfet du Diamaré, l’autorité administrative qui indique croit que « la furie des eaux ne pardonne aucun être humain et les pertes enregistrées en ce début de saison des pluies peuvent être évitées par l’éducation et des mises en garde respectées ».

LIRE  Le 19H50 du Jeudi 29/04/2021 - Canal 2 international

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment