Accueil » Sécurité » Mali: les groupes rebelles se retirent de l’accord de paix d’Alger

Mali: les groupes rebelles se retirent de l’accord de paix d’Alger

by Theophile
Des soldats maliens patrouillent à Djenne, dans le centre du Mali, en février 2020

Une coalition de groupes armés du nord du Mali s’est retirée jeudi des pourparlers de paix de longue date basés sur un accord d’Alger de 2015 en raison de ce qu’ils appellent un manque de volonté politique de la part du gouvernement militaire du pays d’Afrique de l’Ouest.

Le Cadre stratégique permanent pour la paix, la sécurité et le développement (CSP-PSD), une coalition de groupes armés maliens qui étaient en conflit avec le gouvernement malien et qui ont finalement signé un accord de paix en Algérie en 2015, a décidé jeudi, de rompre l’accord. La coalition a indiqué que cette décision résulte d’un manque de volonté politique de la part du gouvernement militaire du pays.

« Le CSP-PSD regrette l’absence persistante de volonté politique des autorités de transition pour mettre en œuvre [l’accord de paix] », a déclaré un communiqué du CSP-PSD. Le document ajoute que la coalition « suspendrait la participation » aux pourparlers et ne reviendrait à la table que si les pourparlers avaient lieu dans un pays neutre sous médiation internationale.

LIRE  FAF: le contrat de Djamel Belmadi renouvelé jusqu'en 2026

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment