Accueil » Mali : l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta est mort

Mali : l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta est mort

by Theophile
Ibrahim Boubacar Kéita

Elu président du Mali en septembre 2013, il avait été renversé par des militaires en août 2020.

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK) est décédé dimanche à son domicile à Bamako à l’âge de 77 ans, a appris camerounactuonline.com auprès d’Amadou Koïta, ancien ministre de la Jeunesse sous Ibrahim Boubacar Keita. “Ibrahim Boubacar Keita est décédé dimanche matin aux environs de 9 heures après une longue maladie“, a fait savoir à camerounactuonline.com Amadou Koïta. Sa mort a été également confirmée aux médias locaux par sa famille.

Né le 29 janvier 1945 à Koutiala, Ibrahim Boubacar Keïta alias IBK), a occupé le poste de président du Mali depuis son élection la première fois le 4 septembre 2013 jusqu’au 18 août 2020, date du coup d’Etat mené par des militaires.

Il avait occupé plusieurs fonctions au sein de l’Etat malien, en l’occurrence de Premier ministre sous le régime démocratique d’Alpha Oumar Konaré de 1994 à 2000 et de Président de l’Assemblée Nationale du Mali de 2002 à 2007.

Candidat du Parti Rassemblement pour le Mali (RPM) en 2013, il a été élu avec un score inédit 77% au second tour de l’élection présidentielle contre feu Soumaila Cissé de l’Union pour la Démocratie et la République (URD), puis réélu en 2018.

Une révolte populaire a conduit à la chute du régime d’Ibrahim Boubacar Keita par un coup d’Etat le 18 août 2018, arrêté par les putschistes, il a été conduit à une garnison de militaires à Kati avec son Premier ministre, Boubou Cissé.

Sous la pression des militaires, il annonça sa démission et celle du gouvernement et la dissolution de l’Assemblée nationale. Ibrahim Boubacar Keïta est marié à Aminata Keïta et père de quatre enfants.

LIRE  Les sécessionnistes menacent la tenue du CHAN 2021 dans le Sud-ouest

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment